BFMTV

Purple Drank: le sirop contre la toux, nouvelle "drogue" des ados

Le Purple Drank consiste à mélanger du sirop contre la toux avec d'autres comprimés et du soda.

Le Purple Drank consiste à mélanger du sirop contre la toux avec d'autres comprimés et du soda. - David Long - AFP

Un nouveau mélange à base de soda et de médicaments fait son apparition dans les soirées d'adolescents. Les médecins s'alarment des dangers de cette "boisson".

C'est dans l'armoire à pharmacie que certains adolescents trouveraient la nouvelle drogue à la mode en soirée pour planer: du sirop contre la toux, que l'on peut acheter facilement en pharmacie, mixé avec des glaçons, de la limonade, quelques comprimés anti-allergiques, et parfois même de l'alcool.

Une pratique née dans le sud des Etats-Unis dans les années 90, et qui commencerait à gagner la France, selon l'Ordre national des pharmaciens, qui s'en inquiète. Son nom? Purple Drank, soit "boisson violette", du nom de la couleur usuelle des sirops antitussifs outre-Atlantique.

Des effets secondaires dangereux

Dans le journal interne de l'Ordre du mois de mai, il est recommandé aux officines d'ouvrir l'oeil lorsque des jeunes viennent acheter ce type de produits, disponibles sans ordonnance, révèle Le Parisien. L'Observatoire français des drogues et toxicomanies, contacté, admet que si aucune étude n'existe en France sur le Purple Drank, plusieurs cas lui ont déjà été signalés.

C'est la codéine contenue dans le sirop contre la toux qui, prise à forte dose, peut provoquer des effets secondaires parfois nocifs: confusion, forte somnolence, convulsions, vomissements, ou encore troubles de l'élocution. Les antihistaminiques (contre l'allergie, ndlr), eux, sont pris pour freiner ces effets. Enfin, l'alcool et le cannabis sont parfois ajoutés à ces mixtures, rendant le cocktail potentiellement très dangereux.

Aux Etats-Unis, trois rappeurs seraient déjà morts des suites de cette boisson aux effets addictifs, et dont certains font l'apologie dans leurs morceaux en l'appelant "syzzurp", ou "Texas Tea": DJ Screw en 2000, Pimp C en 2007, et A$AP Yams en janvier dernier.

Alexandra Gonzalez