BFMTV

Pass sanitaire: le député LR Damien Abad propose de l'accorder dès la première dose de vaccin

Le président de groupe Les Républicains à l'Assemblée nationale estime que les Français ayant reçu une première dose de vaccin d'ici le 30 août doivent pouvoir bénéficier dès celle-ci du pass sanitaire.

Damien Abad, député et président du groupe Les Républicains à l'Assemblée nationale, a déposé avec ses collègues parlementaires un amendement visant à octroyer le pass sanitaire dès l'injection de la première dose de vaccin contre le Covid-19.

"Il faut que toutes celles et tous ceux qui de bonne foi, ont écouté le discours du président de la République le 12 juillet et se font vacciner en première dose fin juillet, il faut qu'on ne leur enlève pas de libertés", estime Damien Abad sur le plateau de BFMTV.

Le schéma vaccinal complet, initialement octroyé deux semaines après la deuxième injection et permettant de valider le pass sanitaire, est depuis peu attribué une semaine après l'administration de la seconde dose. Il faut toujours attendre quinze jours en revanche avant de pouvoir se rendre dans un pays étranger.

Opposé aux sanctions pour les responsables d'établissement

En parallèle de cette position, Damien Abad plaide également pour que les responsables d'établissements recevant du public ne soient pas sanctionnés pénalement en cas de non-respect du pass sanitaire.

"Si on nous dit qu'ils n'ont pas la compétence de contrôler l'identité des clients qui viennent, alors il ne faut pas leur mettre d sanctions pénales de côté", considère le député LR.

L'élu souhaite par ailleurs l'obligation vaccinale pour les policiers, les gendarmes et les douaniers, une piste jusqu'ici écartée par l'exécutif.

Hugues Garnier Journaliste BFMTV