BFMTV

"Pas à plus de 100km de chez soi": Philippe annonce la restriction de la circulation sur le territoire

Le Premier ministre a annoncé que les offres allaient continuer à être réduites afin de "décourager" les déplacements entre départements et entre régions.

Après le 11 mai, adieu l'attestation pour se déplacer? Pas totalement. Durant son allocution devant l'Assemblée nationale ce mardi, Édouard Philippe a détaillé la manière dont l'exécutif envisageait de libérer à nouveau la liberté de circulation sur le territoire. Notamment via les transports, ferroviaires ou autre. 

"Il sera à nouveau possible de circuler librement, sans attestation, sauf, comme je l’ai dit, pour les déplacements à plus de 100 km du domicile, qui ne seront possibles que pour un motif impérieux, familial ou professionnel", a annoncé le Premier ministre. 

"Décourager" certains déplacements

Il s'agit d'un bémol important, donc, qui s'accompagnera d'une réduction de l'offre sur l'ensemble du territoire. "S’agissant des déplacements inter-régionaux ou inter-départementaux", la logique sera donc l'inverse de celle appliquée aux grands centres urbains comme Paris.

"Nous allons continuer (...) à exiger une réservation obligatoire dans tous les trains, à décourager les déplacements entre départements. Le jeudi de l’Ascension sera bien férié, mais je dis clairement aux Français que ce n’est pas le moment de quitter son département pour partir en week-end", a souligné le chef du gouvernement. 
Jules Pecnard