BFMTV

Ondes: comment savoir si l'on est électrosensible?

Une antenne-relais.

Une antenne-relais. - -

Tandis que le danger des ondes divise, l'électrosensibilité reste sujette à controverse. BFMTV.com a interrogé le professeur Dominique Belpomme, cancérologue, pour qui l'électrosensibilité fait bien partie des maladies environnementales.

C'est une question qui continue de diviser: les ondes électromagnétiques sont-elles dangereuses pour la santé? L'OMS et l'ANSES (Agence de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail) ne tranchent pas réellement, évoquant, faute de preuves suffisantes, de possibles risques cancérogènes. Quant à la pathologie dénommé "électrosensibilité", elle est qualifiée par certains spécialistes de "croyance".

D'autres en revanche, comme le cancérologue Dominique Belpomme, président de l'Association pour la recherche thérapeutique anticancéreuse, considèrent que c'est là un enjeu de santé publique majeur, tout comme peuvent l'être les maladies liées à l'amiante.

> Les électrosensibles sont-ils de vrais malades?

Il y a des malades, de vrais malades. Il est clair que c'est lié à des champs électromagnétiques. Nous avons mis au point des tests biologiques pour dire que ce sont de vrais malades. L'imagerie médicale montre également chez tous les malades une hypoperfusion cérébrale dans certaines zones du cerveau, qui explique en partie les symptômes.

En trois ans environ, j'ai examiné, investigué biologiquement et traité plus de 700 malades venus me voir en consultation. Des personnes de tous âges, y compris des nourrissons. J'ai vu des adolescents de 15 ans avec un syndrôme confusionnel évoquant une maladie d'Alzheimer.

> Quels sont les symptômes?

Les patients souffrent de troubles de la sensibilité superficielle ou profonde, de ce qu'on appelle des "faux vertiges", d'acouphènes, et surtout de troubles cognitifs avec perte de mémoire immédiate, déficit de l'attention et de la concentration.

Et puis il y a une triade symptomatique qui est: insomnie, fatigue chronique, et une tendance dépressive liée à la fatigue et à l'incompréhension du corps médical.

> Comment traiter ces troubles?

Bien sûr il convient de se protéger des ondes, se soustraire aux champs électromagnétiques. Eteindre le réseau Wifi, son téléphone portable. Se mettre hors des téléphones DECT. Et puis il y a un traitement à base d'antihistaminiques, d'antioxydants et de revascularisation du cerveau.

Il y a des mesures de précaution à prendre en termes de santé publique. La France est très en retard au niveau des recherches dans ce domaine, des précautions et de l'information.

Magali Rangin