BFMTV

Les bains de bouche pourraient-il enrayer la transmission du Covid-19?

Des brosses à dents.

Des brosses à dents. - iStock - bookzaa

Selon des scientifiques britanniques, ce produit permet de détruire la membrane de virus autres que le SARS-CoV2. Ces derniers demandent que des tests soient réalisés pour savoir s'il pourrait avoir le même effet sur le nouveau coronavirus.

Le bain de bouche pour enrayer la transmission contre le coronavirus? C'est une hypothèse encore non-vérifiée, à prendre, donc, avec beaucoup de pincettes. Elle est relayée par le journal britannique The Independent.

Jeudi, les conclusions d'une étude menée par des scientifiques de l'université de Cardiff ont été publiées dans la revue scientifique Function. Cette étude soulève deux points: d'abord, la salive et les glandes qui se situent dans la gorge joueraient un rôle important dans la transmission du Covid-19. Ensuite, le bain de bouche pourrait hypothétiquement aider à enrayer ce phénomène. 

Aucun rôle démontré à ce jour

Ces scientifiques demandent que cette seconde hypothèse fasse l'objet de recherches afin de déterminer son efficacité. A ce jour, ils soulignent qu'aucun rôle en ce sens n'est démontré.

Pour étayer leur hypothèse, les chercheurs sont partis du postulat que d'autres études ont déjà montré que le produit d'hygiène buccale pouvait endommager la membrane qui entoure certains virus, autres que le Covid-19.

"L'utilisation de bains de bouche en gargarisme n'a à ce jour pas été considérée par les organismes de santé publique britanniques" pour lutter contre le coronavirus, indique la professeure Valerie O'Donnell, principale auteure de l'étude publiée dans Function.
"Au cours d'expériences en tubes à essai et brèves études cliniques, des bains de bouche contenant suffisamment d'ingrédients virucides ont effectivement réussi à cibler les lipides enveloppant des virus", indique la scientifique, qui souligne "que nous ne savons pas encore si ces produits existants sont actifs contre la membrane lipidique du Covid-19".

Gestes barrières et distanciation physique

A ce jour, les seules consignes vérifiées et diffusées par les autorités sanitaires pour lutter contre la propagation du coronavirus sont le respect des gestes barrières: maintenir une distance d'un mètre minimum avec ses interlocuteurs, ne pas les embrasser ou leur serrer la main, tousser dans son coude, se laver les mains régulièrement et longuement, et porter un masque, spécialement lorsque la distanciation physique ne peut pas être respectée.

Clarisse Martin