BFMTV

L'Espagne réserve le vaccin AstraZeneca aux plus de 60 ans

Une dose de vaccin AstraZeneca - Image d'illustration

Une dose de vaccin AstraZeneca - Image d'illustration - HAZEM BADER © 2019 AFP

L'Espagne "va étudier" son élagissement "pour les personnes entre 65 et 80 ans", a précisé la ministre.

Un nouveau pays a pris des restrictions concernant le vaccin AstraZeneca. Ce mercredi, l'Espagne a annoncé réserver le vaccin anti-Covid d'AstraZeneca aux plus de 60 ans à la suite de rapports confirmant un lien avec de rares cas de caillots sanguins.

"Nous continuerons à administrer le vaccin d'AstraZeneca, mais à partir de 60 ans", a annoncé la ministre espagnole de la Santé Caroline Darias lors d'une conférence de presse, quelques heures après que l'Agence européenne des médicaments (EMA) a proposé de répertorier le risque de caillots sanguins comme un effet secondaire rare du vaccin anglo-suédois.

L'Espagne "va étudier" son élagissement "pour les personnes entre 65 et 80 ans", a précisé la ministre.

Suspension locale

D'autres pays européens ont déjà pris des mesures similaires. La France réserve le vaccin aux personnes de 55 ans et plus, et l'Italie, l'Allemagne et les Pays-Bas aux plus de 60 ans.

Cette décision espagnole a été prise "à la suite des conclusions rendues par l'EMA aujourd'hui", a expliqué Carolina Darias.

Avant même l'avis du régulateur européen, la région espagnole de Castille-et-Léon avait annoncé suspendre temporairement la vaccination avec AstraZeneca par précaution avant d'annoncer sa reprise.

Travailleurs essentiels

L'Espagne avait élargi le 30 mars les populations cibles de ce vaccin au-delà de la tranche des 55-65 ans mais seulement pour les travailleurs essentiels: personnel sanitaire, forces de l'ordre ou enseignants.

Auparavant, le 22 mars, l'Espagne avait élevé de 55 à 65 ans l'âge maximum pour l'administration du vaccin d'AstraZeneca.

Le gouvernement espagnol prévoit de vacciner 70% de la population d'ici à fin août. A ce jour, le pays a vacciné un peu plus de 6,2% (2,9 millions) de ses 47 millions d'habitants avec les deux doses et a administré plus de 9,3 millions de doses au total, avec les autres vaccins de Pfizer/BioNtech et Moderna.

L'Espagne compte parmi les pays européens les plus durement touchés par la pandémie, avec plus de 3,2 millions de cas confirmés et plus de 76.000 décès.

https://twitter.com/Hugo_Septier Hugo Septier avec AFP Journaliste BFMTV