BFMTV

Italie: la Lombardie confinée par erreur pendant une semaine

Le ministre de la Santé italien Roberto Speranza, en janvier 2021

Le ministre de la Santé italien Roberto Speranza, en janvier 2021 - Filippo MONTEFORTE / AFP

Un décret gouvernemental a finalement rétrogradé la région, qui doit repasser en "zone orange" dès ce dimanche.

Berceau économique du Nord de l'Italie, la Lombardie avait payé un lourd tribut au Covid-19 dès les premières semaines de la pandémie, début 2020. Peu à peu, la situation s'était améliorée, jusqu'à la semaine passée, date à laquelle les autorités de santé ont décidé de classer la région "zone rouge." Un classement qui correspond entre autres à un reconfinement total.

Seul problème, cette décision a été prise par erreur, en raison de statistiques régionales erronées. Dès dimanche, via un décret gouvernemental signé ce samedi par le ministère de la Santé, la Lombardie va repasser en "zone orange."

Le décret précise que le gouvernement a pris en compte "des chiffres révisés" concernant le nombre de personnes encore positives fournis rétroactivement par la Lombardie le 20 janvier, puis validés vendredi. La question avait donné lieu vendredi à une âpre joute verbale entre la région et le gouvernement, chacun se renvoyant la balle sur la bévue commise.

Situation tendue dans plusieurs régions

Dimanche, la Sardaigne repassera aussi de zone rouge en zone orange, moins contraignante car permettant de se déplacer dans sa commune sans autorisation, qui concernera désormais au total 14 régions italiennes. La situation est réevaluée de manière hebdomadaire par un comité scientifique.

La Sicile et la province autonome de Bolzano demeurent classées pour leur part dans la catégorie rouge du plus haut risque, qui oblige notamment la population à rester en confinement à la maison dans sa commune, sauf pour motifs de travail et de santé. Seuls les commerces de première nécessité y sont ouverts.

Cinq régions les moins touchées par l'épidémie, actuellement classées "jaune" comme la Toscane, ont pu rouvrir leurs musées depuis une semaine.

L'Italie a déploré plus de 84.000 morts depuis le début de l'épidémie et 2,4 millions de cas de positivité.

https://twitter.com/Hugo_Septier Hugo Septier avec AFP Journaliste BFMTV