BFMTV

Coronavirus: la Lombardie, très touchée par la pandémie, prend de nouvelles mesures restrictives

Milan, Italie, le 8 mars 2020.

Milan, Italie, le 8 mars 2020. - MIGUEL MEDINA / AFP

La grande majorité des décès recensés en Italie sont localisés en Lombardie. Pour freiner la diffusion du virus, la région a pris de nouvelles mesures restrictives ce samedi soir. Elles entreront en application dès dimanche.

Ce samedi, l'Italie a enregistré un nouveau record de décès avec 793 morts en seulement 24 heures. Au total, 4825 Italiens ont succombé à la pandémie en un mois, selon les chiffres de la protection civile. La région de Milan, la Lombardie, est la plus touchée par cette crise sanitaire, et comptabilise à elle seule la grande majorité des décès (546) et la moitié des nouveaux cas. 

Les autorités lombardes ont réclamé au chef du gouvernement Giuseppe Conte de prendre des "mesures plus coercitives" et d'imposer de "nouvelles restrictions" plus sévères que l'interdiction de rassemblement et les strictes limitations des déplacements en vigueur depuis le 10 mars. En réponse, Giuseppe Conte a limité, ce samedi matin, les activités en plein air. Dans la soirée, le Premier ministre italien a également annoncé la fermeture de "toute activité de production non essentielle".

Interdiction de faire du sport en plein air

Mais, soucieux d'endiguer la propagation du virus, le président de la Lombardie est allé plus loin ce samedi soir en annonçant de nouvelles restrictions pour les 10 millions d'habitants en sa région.

Mesures restrictives en Lombardie.
Mesures restrictives en Lombardie. © BFMTV

Ainsi, dès dimanche et jusqu'au 15 avril, sera interdit de pratiquer des sports en plein air, et des marches en extérieur, tous les commerces seront fermés, excepté les supermarchés, les kiosques à journaux et les pharmacies. L'arrêt des chantiers a également été prononcé. Une amende de 5000 euros pourra être distribuée aux personnes se regroupant.

Ambre Lepoivre