BFMTV

Froid: le ministère de la Santé alerte sur le danger pour les populations précaires ou à risque

Un marcheur à Strasbourg sous la neige, le 15 janvier 2021 (PHOTO D'ILLUSTRATION).

Un marcheur à Strasbourg sous la neige, le 15 janvier 2021 (PHOTO D'ILLUSTRATION). - FREDERICK FLORIN / AFP

Face au grand froid qui touche la France, le ministère de la Santé demande la plus grande vigilance auprès des sans-abris, mais aussi des nourrissons, des enfants et des personnes âgées.

La France est actuellement touchée par une importante vague de froid, avec pas moins de 31 départements placés en vigilance orange neige/verglas et quatre de la région Hauts-de-France en vigilance orange grand froid. Dès ce mardi soir, le ministère de la Santé et des Solidarités a alerté sur les risques de ces températures glaciales sur les populations précaires ou à risque.

>> Retrouvez les prévisions détaillées dans votre ville sur BFM MÉTÉO

Risque d’intoxication au monoxyde de carbone

"Les températures ressenties minimales très basses constituent un danger notamment pour les populations précaires, sans domicile ou isolées, les personnes à risques (personnes âgées, enfants, personnes présentant certaines pathologies chroniques préexistantes) et potentiellement toutes les populations exposées", souligne le ministère.

Face à la chute des valeurs du thermomètre, le ministère rappelle en particulier le risque - mortel - d’intoxication au monoxyde de carbone. Il met en garde contre l'utilisation d'un chauffage inadapté à un habitat (réchauds de camping, fours, brasero, barbecues ou un groupe électrogène dans un lieu fermé), une mauvaise utilisation d'un chauffage d'appoint à combustion ou l'obstruction des grilles de ventilation des chauffages classiques.

Vigilance pour les personnes fragiles

"Le froid favorise les pathologies cardiovasculaires" et peut également provoquer des hypothermies et des engelures, rappelle par ailleurs le ministère. Il recommande donc de limiter les activités extérieures et invitent les personnes qui doivent impérativement prendre la route à la plus grande prudence.

Il appelle enfin à une grande vigilance envers les nourrissons, dont la tête et les extrêmités doivent être bien couvertes, mais aussi les enfants et les personnes âgées (notamment pour les chutes liées à la neige et au verglas)

Si vous rencontrez une personne sans-abri ou en difficulté, appelez les urgences sociales (le 115) ou le SAMU.

Esther Paolini Journaliste BFMTV