BFMTV

Fermeture des cantines, arrêt des sorties... Les pistes étudiées pour freiner le Covid à l'école

Même si rien n'est tranché, l'exécutif réfléchit aux moyens possibles pour freiner davantage la circulation du virus dans les écoles.

Le gouvernement réfléchit aux différentes manières de freiner la circulation du coronavirus, y compris au sein des écoles, avec l'inquiétude autour de l'arrivée du variant britannique sur notre sol. D'après nos informations, plusieurs pistes sont évoquées, même si rien n'est formellement tranché à l'heure actuelle.

Il y a d'abord la possible fermeture des cantines, où les contacts entre élèves sont multiples, quand bien même la plupart des établissements n'ont pas retrouvé leur taux de présence normal. L'hypothèse d'une suppression des activités sportives et des sorties scolaires est évoquée. Autrement dit, tout ce qui induit un rassemblement propice à une propagation du Covid-19.

Objectif: éviter la fermeture des établissements

L'objectif ultime de l'exécutif, dans un tel contexte, est de tout faire pour éviter la fermeture pure et simple des écoles, collèges et lycées, au vu du décrochage scolaire provoqué par le premier confinement.

"La fermeture des écoles a des conséquences assez dramatiques pour les enfants, en particulier les plus fragiles, on l'a vu au printemps dernier", a commenté le pédiatre Alain Fischer, "monsieur vaccins" du gouvernement, ce mardi matin sur France Inter.

"Mais bon... C'est une question d'analyse avantages-inconvénients", a-t-il poursuivi. "Si à un moment donné il s'avérait que la circulation du virus chez les enfants est telle que (cela) devienne vraiment dangereux, alors il faudrait s'y résoudre mais ça ne serait vraiment pas de gaieté de cœur."

Un Conseil de défense est convoqué ce mercredi matin pour trancher.

Par Anne Saurat-Dubois avec Jules Pecnard