BFMTV

Eure-et-Loir: un cas de tuberculose contraint l'hôpital de Dreux à fermer deux unités

L'hôpital Victor-Jousselin de Dreux (Eure-et-Loir), le 20 janvier 2017

L'hôpital Victor-Jousselin de Dreux (Eure-et-Loir), le 20 janvier 2017 - CHARLY TRIBALLEAU / AFP

Une tuberculose pulmonaire a été diagnostiquée chez un membre du personnel hospitalier de Dreux (Eure-et-Loir) le 18 juin dernier. Par mesure de précaution, seize autres membres de son service ont été arrêtés, obligeant l'hôpital à fermer deux unités.

Un cas de tuberculose pulmonaire a été détecté chez un agent du service psychiatrique de l'hôpital de Dreux (Eure-et-Loir), le 18 juin dernier, rapporte l'Echo Républicain. Face à ce diagnostic, la direction de l'hôpital, en accord avec l'Agence régionale de santé, a ouvert une cellule de crise, et mis en place des tests de dépistage pour tous les membres du personnel et les patients qui ont été en contact avec la personne concernée.

Deux unités fermées jusqu'au 10 juillet

Seize membres du personnel, dont les résultats aux tests sont "douteux", selon la direction citée par le quotidien, ont été provisoirement arrêtés le 29 juin. L'hôpital, qui n'a pas remplacé les agents arrêtés et se retrouve donc en sous-effectif, a été contraint de fermer deux unités du service de psychiatrie.

Ainsi, les unités de courte durée programmée (UDPC) et d'adolescents et jeunes adultes (ADAJ) resteront fermées jusqu'au 10 juillet. La direction précise toutefois que "la continuité du service public est assurée". L'agent contaminé est pour sa part toujours sous traitement.

C. P.