BFMTV
en direct

EN DIRECT - Covid-19: plus de 30.252.900 personnes primo-vaccinées en France

EN DIRECT - Covid-19: plus de 30.252.900 personnes primo-vaccinées en France

Vaccination à Saint-Maur-des-Fossés, en région parisienne, le 31 mai 2021

Les autorités s'apprêtent à ouvrir la vaccination au public âgé de 12 à 18 ans. Cet élargissement sera effectif à compter. Une étape qui marque une nouvelle phase de la campagne mais aussi de la lutte contre le Covid-19 en France.

Plus de 30.252.900 personnes primo-vaccinées en France

30.252.980 personnes ont reçu au moins une dose de vaccin contre le Covid-19 en France, rapporte Santé Publique France dans son bulletin publié dimanche. Par ailleurs, 14.028.805 personnes ont reçu deux doses de vaccin sur le territoire national.

Au total, 44.281.785 doses de vaccin anti-Covid ont ainsi été administrées en France.

Moins de 12.500 patients désormais hospitalisés en France

13 personnes sont mortes en raison du Covid-19 à l'hôpital en France au cours des dernières 24h, rapporte Santé Publique France dans son bilan publié dimanche soir.

12.480 personnes se trouvent à l'hôpital en France ce dimanche, ce qui représente 111 nouvelles hospitalisations en 24 heures. 2106 personnes se trouvent désormais en réanimation, soit 26 de plus par rapport à la veille.

La France va doubler ses engagements internationaux, et distribuer 60 millions de doses de vaccin dans le monde d'ici la fin de l'année

Emmanuel Macron, lors d'une conférence de presse au G7 organisé dans les Cornouailles, a confirmé que ce sommet des pays els plus industrialisés allait "partager un milliard de doses supplémentaires" d'ici la fin 2022, "dont la moitié d’ici la fin de l’année". Il a précisé l'objectif français: "Dans ce cadre, la France double ses propres engagement,s passant de 30 à 60 millions de doses d’ici la fin de l’année".

Selon le nouveau point de l'OMS, le virus a fait 3.797.342 morts dans le monde

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 3.797.342 morts dans le monde depuis que le bureau de l'OMS en Chine a fait état de l'apparition de la maladie fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles dimanche à 10H00.

Plus de 175.567.730 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l'épidémie. La grande majorité des malades guérissent, mais une part encore mal évaluée conserve des symptômes pendant des semaines, voire des mois.

Les chiffres se fondent sur les bilans communiqués quotidiennement par les autorités sanitaires de chaque pays. Ils excluent les révisions réalisées a posteriori par certains organismes statistiques, qui concluent à un nombre bien plus important de morts.

L'OMS estime même, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui officiellement recensé. Une part importante des cas les moins graves ou asymptomatiques reste aussi non détectée malgré l'intensification du dépistage dans de nombreux pays.

Sur la journée de samedi, 11.133 nouveaux décès et 386.822 nouveaux cas ont été recensés dans le monde. Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès dans leurs derniers bilans sont l'Inde avec 3.303 nouveaux morts, le Brésil (2.037) et la Colombie (577).

Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 599.672 décès pour 33.457.424 cas recensés, selon le comptage de l'université Johns Hopkins. Après les États-Unis, les pays les plus touchés sont le Brésil avec 486.272 morts et 17.374.818 cas, l'Inde avec 370.384 morts (29.439.989 cas), le Mexique avec 230.095 morts (2.452.469 cas), et le Pérou avec 188.443 morts (2.001.059 cas).

Après le Covid, Philippe inquiet du "risque politique"

"De tous les risques" liés à la crise du Covid, "le risque politique" paraît le plus dangereux à l'ancien Premier ministre Edouard Philippe, pas certain que "les prochains" à exercer le pouvoir "soient aussi éclairés" qu'actuellement, affirme-t-il dans un documentaire.

"Le risque sanitaire, je pense que ça finira par aller", prédisait Edouard Philippe en avril 2020, dans le troisième volet du documentaire Edouard mon pote de droite, diffusé dimanche en avant-première au Fipadoc de Biarritz et prochainement sur France 5.

"Le risque économique, le risque financier", aussi. "Mais alors le risque politique ! Vu l'appauvrissement, la peur, les déstabilisations... je ne garantis pas que les prochains soient aussi éclairés", s'inquiétait-il, au coeur du premier confinement.

"Il faut vacciner 90% des 12 à 100 ans" pour l'immunité collective selon Alain Fischer

La vaccination anti-Covid-19 s'ouvre dès mardi pour les 12-18 ans. Alain Fischer qui pilote la campagne pour le gouvernement a justifié auprès du JDD ce dimanche cet élargissement en direction d'une population pourtant peu touchée par les formes graves du virus.

"L'idée de vacciner les ados à la place des adultes réticents est éthiquement inacceptable" mais "l'ouverture mardi aux ados se justifie" car "c'est un impératif arithmétique: pour parvenir à l'immunité de groupe, il faut vacciner 90% des 12 à 100 ans ; si bien qu'elle restera hors d'atteinte même en vaccinant la quasi-totalité des adultes", a-t-il dit.

BFMTV