BFMTV
en direct

Covid-19: le nombre de malades augmente toujours à l'hôpital en France

Covid-19: le nombre de malades augmente toujours à l'hôpital en France

Des soignantes d'une unité médicale à l'hôpital de Mulhouse le 22 juillet 2021.

La Guadeloupe, confrontée à une "situation catastrophique" sur le plan de l'épidémie du Covid-19, va être reconfinée pour une durée d'au moins trois semaines à partir de mercredi soir.

Fin du live

Ce live est maintenant terminé, merci de l'avoir suivi.

Dix lits supplémentaires de réanimation déployés aux Antilles

Jean Castex a annoncé, ce mardi, que dix lits supplémentaires de réanimation vont être déployés aux Antilles pour atteindre 20 à la mi-août.

43.289.211 Français ont reçu une première dose de vaccin

43.289.211 Français ont reçu une première dose de vaccin, a annoncé le ministère de la Santé ce mardi.

36.042.667 personnes sont également complètement vaccinées. En tout, 75.400.091 injections ont été réalisées en France.

"Si nous n'avions pas le pass sanitaire aujourd'hui, on serait obligé de refermer", estime Emmanuel Macron

"Si nous n'avions pas le pass sanitaire aujourd'hui, on serait obligé de refermer, c'est-à-dire de faire porter la contrainte sur tout le monde", a estimé Emmanuel Macron ce mardi dans une vidéo postée sur son compte Instagram.

"Avec le pass sanitaire, on la fait porter uniquement sur celles et ceux qui ne se sont pas encore fait vacciner", a ajouté le président de la République.

"Je serais le premier à être heureux qu'on abandonne le pass sanitaire, le masque, les gestes barrières contre le virus, ça voudrait dire une chose très simple, c'est que la bataille serait alors gagnée et qu'on en aurait fini avec l'épidémie, mais ça n'est malheureusement pas le cas", a également déclaré le chef de l'État, qui répondait à un internaute qui fustigeait le fait que la France était selon lui devenue un pays "liberticide" avec l'extension du pass sanitaire.

Le nombre de malades à l'hôpital augmente toujours

La pression sur le système hospitalier a continué d'augmenter, avec une nouvelle hausse du nombre de malades du Covid-19 à l'hôpital et dans les services de soins critiques, selon les chiffres de Santé publique France de ce mardi.

Alors que la France fait face à une flambée du variant Delta, le nombre de patients Covid à l'hôpital est désormais de 7974, contre 7840 lundi.

Les nouvelles admissions sur 24 heures sont également en hausse avec 818, un chiffre au plus haut depuis fin mai.

Les service de soins critiques, qui accueillent les cas les plus graves, comptent de leur côté 1331 malades du Covid (dont 218 nouvelles admissions en 24 heures), contre 1232 lundi et 1137 dimanche.

Cet indicateur était passé sous le seuil de 1000 le 7 juillet, avant d'entamer une lente remontée et de repasser au-dessus de 1000 il y a quatre jours.

La maladie a fait 57 nouveaux décès à l'hôpital en 24 heures.

Finistère: retour du masque obligatoire dans 22 communes du littoral

Le préfet du Finistère a annoncé le retour du port du masque obligatoire dans une vingtaine de communes touristiques et à forte densité du littoral breton de 9h à 22h, arguant du regain de l'épidémie de Covid-19, a annoncé la préfecture.

Les villes de Morlaix, Quimper ou Brest (à l'exception de certaines zones comme les plages), sont notamment concernées par le nouvel arrêté préfectoral pris "face au risque persistant de contamination dans les lieux denses", a justifié la préfecture dans un communiqué daté de lundi.

Elle pointe le risque de rassemblements et de "contacts prolongés dans les centre-villes" sans respect des gestes barrières, particulièrement dans "certaines zones des communes touristiques à forte densité".

Macron: "Je n'ai pas eu d'effets secondaires" après le vaccin

Dans une nouvelle vidéo publiée sur Instagram et filmée depuis le fort de Brégançon où il est en vacances, Emmanuel Macron a rappelé aux Français encore réfractaires à l'idée de se faire vacciner contre le Covid-19 que "les formes graves" d'effets secondaires liés aux vaccins étaient "très très rares".

"Je me suis fait vacciner comme beaucoup d’être vous. Je n’ai pas eu d’effets secondaires", a déclaré le chef de l'Etat face caméra, dans un nouveau polo bleu marine. "Quand on regarde les choses en France, on a eu plus de 72 millions de doses injectées, et moins de 65.000 effets secondaires qui ont été répertoriés. 

"Et parmi eux, une écrasante majorité d’effets secondaires sont extrêmement bénins comme de la fatigue, un peu de fièvre qui dure de un à quelques jours", a-t-il poursuivi. "Les formes graves sont très très rares. À l’inverse, le virus a tué plus de 4 millions de personnes, selon l’OMS, en fait beaucoup plus". 

Et d'ajouter: "Pour être simple, vous avez beaucoup plus de chances d’avoir des problèmes, de prendre de grands risques, quand vous prenez votre voiture, que quand vous vous faites vacciner. Je vous le dis sincèrement: le vaccin sauve des vies". 

La mairie de New York annonce l'obligation d'être vacciné pour aller au restaurant, dans les salles de gym et de spectacle

Une preuve de vaccination sera exigée à New York pour accéder à l'intérieur des restaurants, des salles de sport et de spectacle, a annoncé mardi le maire démocrate Bill de Blasio, faisant de sa ville la première aux Etats-Unis à créer un passeport vaccinal.

"Si vous êtes vaccinés (...), vous avez la clé, vous pouvez ouvrir la porte. Mais si vous n'êtes pas vaccinés, malheureusement, vous ne pourrez pas participer à beaucoup d'activités", a expliqué le maire lors d'un point presse. Il a précisé que le dispositif, baptisé "Key to NYC pass", serait lancé le 16 août, mais que les premiers contrôles pour le renforcer auraient lieu à partir du 13 septembre.

Le plan blanc déclenché en Corse en raison de la flambée des cas de contamination

Le plan blanc est déclenché en Corse en raison de la flambée des cas de contamination au Covid-19, a indiqué 'lAgence régionale de santé (ARS) à BFMTV, confirmant une information de Corse-Matin.

La moitié de la population de l'Union européenne complètement vaccinée

La moitié de la population de l'Union européenne est désormais complètement vaccinée contre le Covid-19, selon un comptage réalisé par l'AFP à partir de sources officielles mardi à 11 heures GMT.

Au total, cela représente 223,8 millions de personnes ayant reçu deux doses, une seule dose après avoir guéri ou un vaccin à dose unique.

Pour le communicant Arnaud Mercier, Emmanuel Macron reprend son rôle d'"épidémiologiste de proximité"

Arnaud Mercier, communicant, estime sur BFMTV qu'Emmanuel Macron reprend son rôle d'"épidémiologiste de proximité" en ayant recours aux vidéos sur Tik Tok et Instagram pour parler vaccination contre le Covid-19.

Un président qui fait du "stop and go" dans sa communication sur la crise sanitaire, selon professeur en communication à l'Université Paris 2 Panthéon-Assas.

"En juillet il nous fait cette grande déclaration en costume cravate, le drapeau français, la tour Eiffel dans laquelle il annonce un certain nombre de choses et donc là il cherche à corriger d'une certaine façon les effets sans doute négatifs en terme d'autoritarisme: 'au contraire je suis le président cool et je suis disposé à vous répondre'".

Macron sur les réseaux sociaux: "c'est l'attitude d'un influenceur", analyse la communicante Mathilde Aubinaud

Mathilde Aubinaud, enseignante en communication politique a décrypté ce matin sur BFMTV la communication numérique menée depuis lundi par Emmanuel Macron. Le président, dans plusieurs courtes vidéos partagées sur Instagram et Tik Tok, répond aux questions entourant la vaccination contre le Covid-19.

"C'est une séquence inattendue, l'objectif c'est de faire parler encore une fois du sujet de la vaccination à travers les jeunes et cela a été une stratégie de communication habile puisqu'en pleine vacances scolaires le chef de l'État s'est adressé aux jeunes", estime la communicante.

"Le cadrage détone, il est en t-shirt face caméra, répond au tac au tac aux questions posées, c'est plus l'attitude d'un influenceur", poursuit Mathilde Aubinaud qui observe que le président suit les codes de ces réseaux sociaux, "il veut répondre concrètement, sans détour [...] le choix d'Instagram et de Tik Tok il est judicieux parce que ce sont les médias des jeunes."

Avec un mois de retard, les Etats-Unis atteignent l'objectif de vaccination fixé par Biden

Les Etats-Unis ont atteint lundi le taux de 70% d'adultes ayant reçu au moins une dose de vaccin anti-Covid, près d'un mois après la date objectif fixée par le président Biden, au moment où les hospitalisations atteignent des niveaux comparables à ceux de la vague de l'été dernier.

Les données des Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC), principale agence de santé publique des Etats-Unis, montrent par ailleurs que 60,6% des adultes et 49,7% de la population totale sont désormais entièrement vaccinés.

Joe Biden avait initialement affiché l'objectif d'atteindre le chiffre de 70% le 4 juillet, jour de la fête nationale américaine.

Mais le ralentissement de la campagne de vaccination, en particulier dans les régions traditionnellement conservatrices du Sud et du Midwest, ainsi que parmi les populations les plus jeunes, paupérisées, et celles issues de minorités ethniques, a empêché le pays d'atteindre cet objectif. Ce retard, combiné à la propagation du très contagieux variant Delta, a fait exploser le nombre moyen de cas quotidiens, qui dépasse à présent les 70.000 et s'accroît rapidement.

Macron répond aux inquiétudes sur la fabrication rapide du vaccin et la technologie de l'ARN messager

Nouvelle vidéo verticale pour le chef de l'État. Emmanuel Macron a posté sa troisième vidéo consacrée à la vaccination contre le Covid-19 sur les réseaux sociaux. Des découvertes françaises comme le souligne le président.

"Grâce aux vaccins nous nous sommes débarassés de plusieurs maladies, la variole depuis 1980, la poliomélyte et beaucoup d'autres", énumère le président tout en rappelant que "depuis 2018 onze vaccins sont obligatoires pour nos enfants.

Emmanuel Macron ajoute que "cela fait (donc) cinquante ans que les scientifiques du monde entier travaillent sur cette technologie contre les cancers, contre les virus".

"Il faut se féliciter que l'humanité ait réussi un exploit lors de ce Covid-19: développer en un temps record d'une année un vaccin grâce à une technologie qu'on connaît depuis 50 ans."

En Guadeloupe, les patients hospitalisés sont "plus jeunes" et "non-vaccinés"

Selon le chef du Samu de la Guadeloupe ce mardi matin, les soignants de l'île "sont confrontés à une hausse considérable des passages aux urgences dédiés à l'accueil des patients Covid, avec une saturation de la structure".

"Il nous manque des ressources en infirmiers et en personnel soignants pour y faire face", a précisé Patrick Portecop, selon qui les patients hospitalisés à l'heure actuelle en Guadeloupe sont "plus jeunes" et "non-vaccinés".

La Guadeloupe, confrontée à une "situation catastrophique" sur le plan de l'épidémie du Covid-19, va être reconfinée pour une durée d'au moins trois semaines à partir de mercredi 20 heures, a annoncé lundi le préfet Alexandre Rochatte

En France, le nombre de malades à l'hôpital augmente toujours

La pression sur le système hospitalier a continué d'augmenter lundi avec une nouvelle hausse du nombre de malades du Covid-19 à l'hôpital et dans les services de soins critiques, selon les chiffres de Santé publique France.

Alors que la France fait face à une flambée du variant Delta, le nombre de patients Covid à l'hôpital est désormais de 7840, soit 259 de plus que dimanche et 761 de plus que lundi dernier. Les nouvelles admissions en 24 heures sont également en hausse avec 688, un chiffre au plus haut depuis la fin mai.

Les service de soins critiques, qui reçoivent les cas les plus graves, comptent de leur côté 1232 malades du Covid (dont 170 nouvelles admissions en 24 heures), contre 1137 dimanche et 952 il y a une semaine. Cet indicateur était passé sous le seuil de 1000 le 7 juillet, avant d'entamer une lente remontée et de repasser au-dessus de 1.000 il y a quatre jours.

La maladie a fait 51 nouveaux décès à l'hôpital en 24 heures, portant le total des décès à 111.997 depuis le début de la pandémie au printemps 2020, dont 85.453 à l'hôpital.

5184 nouveaux cas de contaminations ont par ailleurs été enregistrés lundi, contre 19.600 dimanche, mais le chiffre du lundi est généralement plus bas que la moyenne des autres jours car la majorité des laboratoires sont fermés le dimanche.

En Chine, Wuhan dépiste ses habitants après la réapparition du Covid

La ville chinoise de Wuhan, où le Covid-19 avait fait son apparition fin 2019, va à nouveau dépister ses habitants après la découverte de quelques cas, ont annoncé mardi les autorités locales.

Trois nouveaux cas de Covid-19 ont été confirmés lundi dans la métropole de 11 millions d'habitants, rattrapée à son tour par une flambée de la souche Delta apparue le mois dernier dans l'est du pays. Les précédents cas de Covid enregistrés dans la ville remontaient à mai 2020.

La cité des bords du Yangtsé "est en train de lancer rapidement un dépistage PCR généralisé de sous ses habitants", a annoncé Li Tao, un responsable de la mairie, lors d'une conférence de presse.

Au total, sept travailleurs originaires d'autre provinces ont été testés positifs au Covid-19, ont annoncé lundi les autorités. Quatre d'entre eux ne montrent toutefois pas de symptômes de la maladie.

La Guadeloupe, dans une "situation catastrophique", reconfinée pour au moins trois semaines

La Guadeloupe, confrontée à une "situation catastrophique" sur le plan de l'épidémie du Covid-19, va être reconfinée pour une durée d'au moins trois semaines à partir de mercredi 20 heures, a annoncé lundi le préfet Alexandre Rochatte. L'île antillaise suit le territoire voisin de la Martinique, confiné depuis vendredi soir pour trois semaines aussi.

"Nous sommes dans une situation catastrophique, nous avons dépassé les 3000 cas par semaine", a alerté Valérie Denux, directrice générale de l'Agence régionale de santé (ARS) de Guadeloupe, lors d'une conférence de presse commune avec le préfet.

"On est rentré dans une phase extrêmement difficile", a souligné Alexandre Rochatte, évoquant des "mesures indispensables quand on voit ce qui se passe durant le week-end alors que le couvre-feu a été réinstauré".

A partir de mercredi soir, le couvre-feu sera donc "avancé à 20H00 jusqu'à 05H00", et dans la journée il y aura "des restrictions de déplacement dans une sphère de 10 km autour de son domicile", a précisé le préfet. "Pour aller plus loin, il faut un motif impérieux" et une attestation sera nécessaire, a-t-il ajouté.

Bonjour à tous et bienvenue dans ce direct

Suivez ici les dernières informations liées à l'épidémie de Covid-19.

BFMTV