BFMTV

Des cas de gale détectés dans des écoles d'Ile-de-France

Des médecins ont décelé des cas de gale sur des enfants.

Des médecins ont décelé des cas de gale sur des enfants. - Mehdi Fedouach - AFP

En Ile-de-France, plusieurs élèves ont été touchés par la gale. Paniqués, les parents ont retiré leurs enfants des classes, obligeant les écoles à fermer plus tôt.

Depuis deux semaines, les portes de certaines écoles parisiennes sont closes avant même le début des vacances scolaires. En cause: des parents paniqués d'apprendre que des cas de gale ont été détectés dans certaines classes ont retiré leurs enfants des établissements scolaires.

Par exemple, dans les Hauts-de-Seine, à Châtenay-Malabry, 23 élèves et enseignants de l'école élémentaire aurait contracté la gale, rapporte ce jeudi Le Parisien. Résultat, la semaine passée, ils étaient 117 absents sur 193 inscrits. De son côté, l'Agence régionale de santé (ARS) se veut rassurante.

"La gale est difficile à diagnostiquer. On peut la confondre avec une plaque de boutons. C'est pour cela que nous avons fait des prélèvements de peau", explique l'ARS au Parisien

Une kermesse annulée faute d'élèves dans les classes

Dans les autres départements franciliens, des cas ont aussi été signalés en Seine-et-Marne, dans les Yvelines et en Seine-Saint-Denis. Au-delà dee l'Ile-de-France, dans la Marne, une kermesse de fin d'année a été annulée après la découverte de cinq cas dans l'école élémentaire, rapporte le quotidien La Marne. L'école n'avait pas été fermée, mais faute d'élèves dans les classes, l'établissement a décidé cette annulation. 

En décembre dernier déjà, une vingtaine de cas de gale ou de teigne avaient été diagnostiqués dans une école maternelle de Clichy-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis. Au niveau national, des cas ont été signalés dans la Vienne, la Meuse et en Haute-Garonne. 

La gale est une infection cutanée liée à un parasite. Transmise lors de "contacts étroits et rapprochés" entre deux personnes, elle se soigne bien en France, même si les démangeaisons peuvent perdurer plusieurs semaines. 

Elodie Hervé