Dépakine: des conditions de prescription et de délivrance pas assez respectées
 

Les femmes sous traitement contenant du valproate de sodium comme la Dépakine doivent désormais présenter un formulaire d’accord de soin et une ordonnance d’un spécialiste datant de moins de 1 an, en raison des risques de malformations en cas de grossesse. Mais une enquête de l'Agence nationale du médicament montre que ces conditions de prescriptions et de délivrance (CPD) ne sont pas suffisamment suivies.

Votre opinion

Postez un commentaire