BFMTV

Covid-19: un pic des décès, moins élevé qu'au printemps, atteint en France le 7 novembre

Un malade du Covid-19 en réanimation à l'hôpital Robert Boulin de Libourne, dans le sud-ouest de la France, le 6 novembre 2020

Un malade du Covid-19 en réanimation à l'hôpital Robert Boulin de Libourne, dans le sud-ouest de la France, le 6 novembre 2020 - Philippe LOPEZ © 2019 AFP

Un pic de 2281 morts a été recensé le 7 novembre dernier, a indiqué l'Insee. Il reste inférieur à celui de la première vague de la pandémie de Covid-19.

Un pic de mortalité a été atteint en France le 7 novembre avec 2.281 morts survenues ce jour-là, un nombre toutefois inférieur au précédent pic constaté en avril pendant la première vague de l'épidémie de coronavirus, selon des chiffres publiés ce vendredi par l'Insee.

Entre le 1er septembre et le 16 novembre (derniers chiffres disponibles), les décès sont restés élevés en France, s'élevant à 141.717 décès, toutes causes confondues, soit 14% de plus que pour la même période en 2019 et 16% qu'en 2018.

Une "accélération des décès quotidiens depuis la mi-octobre"

"L'accélération des décès quotidiens depuis la mi-octobre est très nette", souligne l'Insee dans cette publication hebdomadaire.

Ainsi, au cours de la première quinzaine d'octobre, le nombre de décès quotidiens s'élevait à 1.730 en moyenne (soit 7% de plus qu'en octobre 2019). Au cours de la deuxième quinzaine, il était de 1.980 (soit 21% de plus qu'en 2019 et 14% par rapport à la première quinzaine d'octobre 2020).

Cette accélération s'est ensuite poursuivie la première quinzaine de novembre, mais à un rythme plus ralenti. Au cours de la première quinzaine de novembre, le nombre de morts s'élevait ainsi à 2.180 en moyenne chaque jour et un pic semble avoir été atteint le 7 novembre, avec un total de 2.281 décès survenus ce jour-là.

50.957 morts depuis le début de l'épidémie

Ce pic est toutefois inférieur à celui qui avait été atteint au cours de la première vague épidémique, le 1er avril, avec 2.810 décès.

Selon des données encore provisoires, les décès survenus entre le 14 et le 20 novembre seraient en diminution de 10% par rapport à la semaine précédente.

Au total, entre le 1er mars et le 16 novembre, 463.576 morts ont eu lieu en France, soit 11% de plus qu'en 2019 (+46.200 morts) et 10% de plus qu'en 2018 (+42.000).

Le nombre de morts liés au coronavirus s'élève à 50.957 depuis le début de l'épidémie à l'hôpital et dans les Ehpad, selon les chiffres de Santé publique France publiés ce jeudi soir.

F.R. avec AFP