BFMTV

Covid-19: un médecin francilien appelle à "annuler Noël et la Saint-Sylvestre" pour éviter une "3ème vague"

Le directeur médical de crise de l'hôpital privé d'Antony, dans les Hauts-de-Seine, appelle, sur BFMTV, à "annuler Noël et la Saint-Sylvestre", estimant que ces fêtes pourraient "être à l'origine d'une potentielle troisième vague".

Confronté de plein fouet à la deuxième vague de l'épidémie, le directeur médical de crise de l'hôpital privé d'Antony, dans les Hauts-de-Seine, appelle à "ne pas stopper le confinement maintenant", au risque de "perdre tous les bénéfices des efforts que l'on est en train de faire difficilement".

Interrogé sur BFMTV ce lundi soir, alors que la question des fêtes de fin d'année se pose de jour en jour, Julien Lenglet va même plus loin: selon lui, il faut "annuler Noël et la Saint-Sylvestre sans hésiter".

"Moi, si je devais avoir un avis purement scientifique et rationnel, je dirais d'annuler Noël et la Saint-Sylvestre sans hésiter", déclare l'hémathologue francilien.

"Pas sûr que la discipline collective soit au rendez-vous"

Il explique pour justifier son propos qu'avec les fêtes de fin d'année et leur lot de réunions familiales, on pourrait "potentiellement" faire face à "un cluster national géant intergénérationnel qui (pourrait être) à l'origine d'une potentielle troisième vague, sans ambiguïté".

Il reconnaît toutefois que dans le cas d'une telle décision prise au niveau nationale, il n'est "pas sûr que la discipline collective soit au rendez-vous et que les Français acceptent de se passer de ces festivités.

"Quand j'en parle à mes patients, j'ai en certains sous chimiothérapie donc ils sont à très haut risque de faire une forme grave du Covid... ils me répondent de façon assez nette qu'il en est hors de question", illustre Julien Lenglet.
Jeanne Bulant Journaliste BFMTV