BFMTV

Covid-19: pour Véran, "sans le vaccin on parlerait de tsunami" et non d'une "quatrième vague"

Le ministre de la Santé Olivier Véran, à sa sortie du conseil des ministres, le 13 juillet 2021 à Paris

Le ministre de la Santé Olivier Véran, à sa sortie du conseil des ministres, le 13 juillet 2021 à Paris - Ludovic MARIN © 2019 AFP

Olivier Véran, ministre de la Santé, était l'invité de RTL ce mardi matin. Commentant la circulation du variant Delta parmi la population, il a martelé l'importance cardinale revêtue par la vaccination.

Commentant la situation sanitaire actuelle du pays, polluée cette fois par la diffusion à grande échelle et grande vitesse du variant Delta, plus contagieux, Olivier Véran n'en a pas fait mystère ce mardi matin sur RTL: "Oui, la quatrième vague est là". Mais le ministre de la Santé a surtout mis en valeur la campagne de vaccination, qu'il considère comme "un moyen extraordinaire" pour "sortir de l'épidémie".

"Si nous n'avions pas eu le vaccin avec le variant Delta aujourd'hui, on ne parlerait effectivement pas de vague aujourd'hui. Je crois que c'est Gabriel Attal qui a parlé à juste titre de tsunami. Si nous n'avions pas le vaccin pour protéger les plus fragiles, je ne suis même pas sûr qu'un confinement généralisé nous permette de protéger nos hôpitaux et de sauver autant de vies que nous avons pu sauver avec les décisions du président de la République au cours de l'année 2020", a-t-il assuré, martelant: "Donc il y a urgence à nous vacciner."

"La science est là pour nous aider"

Olivier Véran a évoqué le scepticisme ou l'hostilité de certains publics mobilisés contre le vaccin ou qui s'en tiennent à distance jusqu'ici: "J'entends les réticences, les gens qui doutent, ont peur. Parfois pour conjurer la peur, on va chercher des idoles, ou se référer à la magie avec des médicaments qui n'existent pas ou ne fonctionnent pas mais je dis que la science est là aussi pour nous aider face à la peur collective et à nous protéger."

Robin Verner
Robin Verner Journaliste BFMTV