BFMTV

Covid-19: le Nord passe au-dessus du seuil de vigilance

Un homme portant un masque le 20 juillet 2020 à Lille, dans le nord de la France. Le  port du masque est obligatoire en France dans les espaces clos depuis ce lundi

Un homme portant un masque le 20 juillet 2020 à Lille, dans le nord de la France. Le port du masque est obligatoire en France dans les espaces clos depuis ce lundi - DENIS CHARLET © 2019 AFP

Le département a dépassé le seuil de vigilance. Dans les Hauts-de-France, les taux d'hospitalisation restent faibles mais en hausse.

Le coronavirus marque à nouveau une progression. Le département Nord a dépassé le seuil de vigilance, selon les derniers chiffers de Santé Publique France. Le taux d'incidence, c'est-à-dire le nombre de cas détectés en une semaine pour 100.000 habitants, est passé à 10,7, pour un seuil de vigilance fixé à 10. A titre de comparaison, le taux d'incidence en France métropolitaine est quant à lui de 5,5 cas pour 100.000 habitants.

Dans le Pas-de-Calais, cet indicateur progresse aussi mais reste très inférieur, à 4,4 cas pour 100.000 habitants.

Une tendance à l'augmentation des hospitalisations dans les Hauts-de-France

Selon Santé Publique France, les taux d'hospitalisation restent faibles en France métropolitaine mais suivent "une tendance à l'augmentation" dans huit régions dont les Hauts-de-France. Le taux d'hospitalisation dans la région est de 1,2 pour 100.000 habitants, en hausse de 59%. Le nombre hospitalisations restent néanmoins très loin du coeur de la crise. Au 21 juillet, 582 personnes étaient hospitalisées dans la région et 34 en réanimation.

Toutes ces hausses peuvent notamment être imputées à une diminution de l'application des gestes de prévention selon Santé Publique France. "Dans un contexte de congés d'été qui peuvent favoriser les situations à risque de contamination, notamment dans le cadre d'événements et de regroupements familiaux ou amicaux, voire festifs, les messages de prévention doivent être rappelés", insiste l'organisme qui en appelle à "la responsabilité individuelle de chacun" pour maintenir les distances et à porter le masque.

Santé Publique France estime par ailleurs que si la progression de la transmission du virus se confirme, elle reste modérée "et donc maîtrisable".

Carole Blanchard