BFMTV

Covid-19: la Fédération hospitalière privée favorable à la vaccination obligatoire pour les soignants

Un vaccin contre le Covid-19 administré à Miami, le 14 avril 2021

Un vaccin contre le Covid-19 administré à Miami, le 14 avril 2021 - CHANDAN KHANNA / AFP

"Nous devons nous protéger et surtout protéger" les personnes à risque, estime Lamine Gharbi, président de la FHP.

Le débat fait couler beaucoup d'encre. Alors que les chiffres de la vaccination font du surplace en France, le débat de l'immunité obligatoire, au moins pour certaines catégories professionnelles, refait surface. Dans un communiqué publié ce lundi, la FHP (Fédération de l'Hospitalisation Privée), se dit favorable à la vaccination obligatoire pour les soignants.

Pour eux, il s'agit d'aller au-delà du "plafond de verre" et d'accéder plus rapidement à l'immunité collective afin de mieux résister aux variants de la maladie, et à une potentielle nouvelle vague épidémique.

Débat houleux

Visés ici, les soignants qui refusent encore de recevoir leurs doses. "Les soignants, qui font leur travail d’une manière remarquable, doivent obligatoirement être vaccinés, car nous prenons en charge nos concitoyens", estime dans un premier temps Lamine Gharbi, président de la FHP.

"Nous devons nous protéger et surtout les protéger. Ce qui est vrai pour la population générale l’est encore davantage pour les soignants qui s’exposent avec dévouement en première ligne: c’est le virus qu’il faut craindre, pas le vaccin. Dans la période clé que nous vivons, cet enjeu est essentiel", ajoute-t-il.

Le sujet de la vaccination rendue obligatoire pour les soignants reste extrêmement sensible. Plus tôt en juin, le ministre de la Santé Olivier Véran avait martelé qu'il n'y a rien "qui justifie que lorsqu'on est soignant en Ehpad, on ne se fasse pas vacciner."

"Les vaccins étant désormais accessibles pour tous et rapidement (...), si d’ici la fin de l’été ça ne devait pas s’améliorer, alors oui, nous rendrons l’obligation vaccinale obligatoire pour ces publics particuliers", avait-il prévenu.

Dernièrement, le Premier ministre Jean Castex avait insisté sur le fait que la vaccination des soignants devait être "quasi-complète" d'ici la fin de l'été.

https://twitter.com/Hugo_Septier Hugo Septier Journaliste BFMTV