BFMTV

Covid-19: la barre des 5000 cas quotidiens à nouveau franchie en France

Des personnes masquées font la queue devant un laboratoire d'analyses médicales pour passer un test de dépistage du Covid-19, le 29 août 2020 à Paris

Des personnes masquées font la queue devant un laboratoire d'analyses médicales pour passer un test de dépistage du Covid-19, le 29 août 2020 à Paris - Christophe ARCHAMBAULT © 2019 AFP

Les contaminations repartent à la hausse depuis la semaine dernière.

Olivier Véran évoquait "une petite poussée". La France a de nouveau franchi la barre des 5.000 cas quotidiens de Covid-19, les chiffres de Santé publique France lundi confirmant que les contaminations repartent à la hausse depuis les alentours du 20 octobre.

Troisième jour consécutif

Si on lisse les chiffres sur une semaine, lundi a été le troisième jour consécutif au-dessus de 5000 nouveaux cas quotidiens. Il y en avait 5084 samedi, 5259 dimanche, et 5293 lundi, alors que cet indicateur était sous les 4700 jusqu'au 19 octobre.

Le gouvernement et les épidémiologistes ont insisté ces dernières semaines sur la nécessité de maintenir les gestes barrières pour contenir la pandémie, malgré les bénéfices de la vaccination.

La barre des 5000 cas quotidiens avait été retenue en novembre 2020 comme une référence par le président Emmanuel Macron comme celle en dessous de laquelle il était possible de suivre finement la transmission de la maladie. Elle permettait selon lui une ouverture normale des commerces et lieux de loisirs.

Le nombre d'hospitalisations quasi-stable

Si l'épidémie repart quelque peu, les données hospitalières restent relativement rassurantes.

Le nombre de patients hospitalisés, de 6405 lundi, est quasi stable depuis mi-octobre. Et dans les services de soins critiques, qui traitent les cas les plus graves, le nombre de 1023 lundi est parmi les plus bas depuis le début de la pandémie.

D'après la Direction générale de la Santé, 49.856.632 personnes ont désormais un schéma vaccinal complet, soit 73,9% de la population totale. Au rythme actuel, la barre des 50 millions pourrait être atteinte aux alentours de la Toussaint.

H.G. avec AFP