BFMTV

CARTE. Covid-19: les six départements où la circulation du virus préoccupe l'exécutif

Le porte-parole du gouvernement a mis en garde sur l'évolution de la circulation du virus dans six départements du sud-ouest de la France.

Gabriel Attal appelle à ne "pas baisser la garde" face au Covid-19. Si "les indicateurs sont au vert" au niveau national, "des signaux d'alerte se font jour dans certains territoires", en particulier dans les régions Occitanie et Nouvelle-Aquitaine, a affirmé le porte-parole du gouvernement lors de son traditionnel point presse à l'issue du Conseil des ministres.

"Cette évolution défavorable est particulièrement marquée dans les Pyrénées-Atlantiques", où l'incidence a progressé de près de 80% sur une semaine, a précisé Gabriel Attal. Elle l'est aussi, "dans une moindre mesure" en Charente-Maritime, dans le Lot-et-Garonne, en Charente, dans les Landes et en Gironde.

"Que les choses soient claires, le niveau de circulation du virus reste modéré", a précisé le porte-parole du gouvernement. "Le taux d'incidence par exemple dans les Pyrénées-Atlantiques est de 135 (contre 91,4 en moyenne au niveau national, NDLR), mais c'est la dynamique de progression qui constitue un signal d'alerte et qui doit amener chacune et chacun à la plus grande vigilance."

"Se garder de crier victoire trop vite"

Pour autant, globalement, "la première étape de levée des mesures de restrictions est réussie et n'a pas enrayé la diminution de l'épidémie", a temporisé Gabriel Attal, à quelques jours de la prochaine étape du déconfinement, prévue le 9 juin.

"Il faut maintenant inscrire cela dans la durée et se garder de crier victoire trop tôt", a insisté le porte-parole. "Le seul risque serait de lever les mesures trop rapidement, le risque serait aussi de nous relâcher trop rapidement."
M.D. avec AFP