BFMTV

Coronavirus: à l'AP-HP, une formation accélérée aux soins infirmiers pour les volontaires soignants

Prise de sang, pose d'une voie veineuse périphérique, lavage des mains... Les hôpitaux de Paris proposent une formation aux médecins, retraités ou étudiants désirant renforcer les équipes médicales.

Masque sur le visage et l'air concentré, ils écoutent attentivement les consignes de leur formatrice. Médecins retraités ou étudiants sont venus apprendre ou réapprendre les principaux gestes infirmiers, du lavage des mains à la pose d'une voie veineuse périphérique.

Cette formation accélérée, de quelques heures seulement, est dispensée par l'AP-HP, au Campus Picpus, dans le 12e arrondissement de Paris. Alors que les 39 établissements hospitaliers de la capitale sont saturés, cela doit permettre de renforcer les équipes.

"On a décidé de mettre en place une formation pour les externes, les internes et les médecins afin de les former aux gestes techniques infirmiers, résume Stéphanie Dias, cadre de santé formateur. Les gens ont répondu tout de suite présent." Depuis le 1er avril, plus de 1000 volontaires soignants ont été recrutés par l'APHP.

"Indispensable que je me reforme"

"Ça fait très longtemps que je n'ai pas fait de soins pour adultes et de soins de réanimation", explique Sandrine, médecin à l'assistance publique. L'intéressée a suivi la formation de l'AP-HP avant de reprendre du service: "J'ai pensé qu'il était indispensable que je me reforme."

Pour s'inscrire, il suffit de se rendre sur le site renfort-covid.fr. Les hôpitaux peuvent accueillir toute personne ayant des compétences dans le domaine de la santé. 50 bénévoles sont en charge de vérifier les profils des inscrits afin d'accélérer leur mise à disposition dans les hôpitaux. À ce jour plus de 15.000 volontaires se sont déjà inscrits sur la plateforme.

Florian Bouhot