BFMTV

Confinement: à Paris, le ténor Stéphane Sénéchal continue de chanter chaque soir à sa fenêtre

Le chanteur lyrique Stéphane Sénéchal à la fenêtre de son appartement à Paris, le 26 mars 2020

Le chanteur lyrique Stéphane Sénéchal à la fenêtre de son appartement à Paris, le 26 mars 2020 - AFP - Philippe Lopez

Confiné dans son appartement situé dans le XIe arrondissement de la capitale, le ténor offre des concerts gratuits à ses voisins.

Rien de tel qu'un moment d'allégresse musicale pour rendre le confinement plus tolérable. C'est ce qu'offre le chanteur lyrique Stéphane Sénéchal à ses voisins, dans le XIe arrondissement de Paris. Depuis la semaine dernière, le ténor se donne gratuitement en concert depuis la fenêtre de son appartement.

Comme le relatait déjà Le Parisien le 19 mars, Stéphane Sénéchal, 47 ans, entonne un morceau chaque soir en plein air. Il a inauguré son rituel avec La Marseillaise dès le premier jour du confinement décrété par l'exécutif. "Le jour où le confinement sera terminé, je la chanterai de nouveau", a-t-il déclaré auprès du quotidien. 

"Un peuple qui chante est un peuple debout", estime celui qui est par ailleurs secouriste bénévole à la Croix-Rouge. Conscient que la pandémie de Covid-19 bouscule le quotidien des gens, Stéphane Sénéchal entend apporter à son voisinage "un peu de réconfort" en "chantant une opérette", dit-il. 

"O sole mio" jeudi soir

Dans une vidéo diffusée sur le live de son site puis sur les réseaux sociaux, Le Figaro montre le ténor à l'œuvre une fois de plus jeudi soir. Après son interprétation de la célèbre chanson napolitaine "O sole mio" (Mon Soleil), on le voit se faire applaudir par toute la rue. 

Stéphane Sénéchal profite du moment pour prendre brièvement la parole et adresser un message chaleureux aux Parisiens qui l'écoutent et, pour certains, le filment:

"Aujourd'hui j'ai un tout petit sourire, parce qu'il y a peut-être un Soleil qui se lève sur cette maladie. Un décret vient d'être annoncé pour l'usage de la chloroquine. C'est peut-être un Soleil et c'est la raison pour laquelle j'ai chanté 'O sole mio'." 

Comme le raconte Le Parisien, Stéphane Sénéchal est un disciple du chanteur classique Michel Sénéchal, grande figure du monde lyrique dont il a hérité le nom et qui est mort en 2018. Il se produit sur de nombreuses scènes européennes et internationales dans un répertoire allant de la mélodie française, l'opérette, l'opéra-comique et l'opéra. 

Jules Pecnard