BFMTV

Avoir le sang chaud augmenterait l’espérance de vie

Une nouvelle qui devrait réjouir les tempéraments latins.

Une nouvelle qui devrait réjouir les tempéraments latins. - -

Une étude révèle que laisser sa colère s’exprimer augmenterait son espérance de vie de deux ans.

Vous êtes en colère ? Laissez-la sortir, c’est bon pour votre santé. Ce sont deux chercheurs de l’Université de Jena en Allemagne qui le disent. Leur étude pourrait expliquer pourquoi les Italiens et les Espagnols ont une durée de vie supérieure en moyenne de deux ans par rapport aux Anglais, dont le flegme n’est pas qu’une légende urbaine.

6.000 personnes analysées

Le Medical Daily rapporte ainsi que les chercheurs ont découvert que le fait de réprimer des émotions négatives pourrait avoir des répercussions sérieuses sur la santé physique et psychique. Après avoir analysé plus de 6.000 patients, Marcus Mund et Kristin Mitte ont constaté que l’anxiété intériorisée augmente dangereusement la fréquence cardiaque. Hypertension, accident cardiaque, insuffisance rénale voire cancer… voilà les risques auxquels s’exposent les "introvertis".

Cependant, Marcus Mund s'est voulu rassurant envers les control freak de tout poil : "En raisons de leur besoin de contrôle, les gens qui contiennent leurs émotions sont bien plus disciplinés et savent mieux s’adapter aux aléas de la vie".