BFMTV

"Autour de 15-16%": une étude flash illustre la diffusion du variant anglais en Île-de-France

Jonas Amzalag, biologiste, a fait état sur le plateau de BFMTV ce mercredi soir d'une "nette augmentation des cas de suspicion" de variant britannique dans la région, considéré bien plus contagieux que l'originel.

Les données demandent à être consolidées. Mais elles donnent une tendance. Le variant anglais du coronavirus se diffuse en Île-de-France. C'est ce que semblent indiquer les derniers chiffres collectés dans la région.

"Une étude flash a été faite aujourd'hui en collaboration avec le centre national de référence et les autorités sanitaires, a indiqué Jonas Amzalag, biologiste aux laboratoires Biogroup, ce mercredi soir sur BFMTV. Les chiffres ne sont pas encore tous arrêtés mais sur 1700 prélèvements, on est déjà à plus de 17% de suspicions."

Les cas suspects, souligne l'intéressé, font ensuite l'objet d'un séquençage pour établir un diagnostic définitif. Et "sur l'étude du 7-8 janvier, le taux de confirmation était de 90%", rappelle Jonas Amzalag. "Si on extrapole les 17% de suspicions, on devrait être autour de 15 à 16% de positifs en Île-de-France."

Une souche plus contagieuse

Ces données s'inscrivent dans une dynamique "de nette augmentation du taux de suspicion" dans la région depuis le début du mois. Le taux de positivité au variant anglais était "de l'ordre de 1% la première semaine de janvier", avant de dépasser "10% la troisième semaine", a-t-il noté.

Au cours d'une conférence de presse, mardi, différents médecins de l'AP-HP ont fait part de leur inquiétude quant à la diffusion du virus mutant. Avec une souche anglaise "de 40 à 60% plus contagieuse", le Pr Frédéric Batteux, chef du service d'immunologie de l'hôpital Cochin, dit s'attendre à "une augmentation très significative quand ce variant prendra le dessus".

Selon le Pr Bruno Lina, membre du Conseil scientifique, "toutes les mesures que l'on prendra ne feront pas disparaître le mutant britannique, qui va se substituer au virus actuel".

Florian Bouhot Journaliste BFM Régions