Mis à jour le
chauves-souris
 

Identifié pour la première fois en Malaisie en 1998, le virus Nipah peut causer des encéphalites mortelles et des comas. Il n'existe à ce jour pas de vaccin. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire