BFMTV

37 médicaments contre la toux ont été passés au crible

37 médicaments contre la toux ont été passés au banc d'essai.

37 médicaments contre la toux ont été passés au banc d'essai. - Kenzo Tribouillard - AFP

C'est le constat d'une enquête menée par le magazine 60 Millions de consommateurs. 37 médicaments antitussifs ont été testés. Bilan: seulement cinq d'entre eux sortent à peine leur épingle du jeu. Le reste est à jeter ou à proscrire.

Trente-deux médicaments antitussifs à éviter si l'on veut épargner sa gorge et son porte-monnaie. Le magazine 60 Millions de consommateurs du mois de novembre (version payante) a passé au banc d'essai 37 médicaments contre la toux, sous la forme de sirops, comprimés et poudres en sachet, tous disponibles sans ordonnance. Résultat: "Leur efficacité reste modeste, et seule une minorité peut être recommandée. Les autres sont sans intérêt ou présentent un rapport bénéfice/risque défavorable", conclut l'enquête. Cinq d'entre eux seulement sont à privilégier. 

Pour procéder à l'évaluation des antitussifs, l'auteur du test a dissocié les médicaments contre la toux sèche de ceux pour traiter la toux grasse. 

> Toux sèche: 5 médicaments à privilégier

Il est recommandé de privilégier les médicaments à base de dextrométhorphane appelé aussi DMX, un dérivé de la morphine, qui présente "le meilleur rapport bénéfice/risque". Son efficacité reste toutefois "modérée et "sa prise peut s'accompagner de manifestations indésirables", note l'enquête, qui incite également à bien respecter la posologie et met en garde contre des usages détournés et abusifs. Des adolescents et des jeunes adultes utilisent en effet ce type d'antitussifs comme une drogue. L'Agence nationale de sécurité du médicament (Ansm) avait appelé en février les professionnels de santé à la vigilance.

Ainsi, les 5 médicaments qui présentent un rapport équilibré bénéfice/risque pour soigner la toux sèche sont: l’Atuxane, le Clarix en sachets, le Tussidane en comprimés, le Tussidane en sirop et le Tussipax.

En revanche, 5 autres sont à proscrire, dont 3 devraient être retirés du marché, selon 60 Millions. Il s'agit du Clarix en sirop, du Theralène, du Néo-codion comprimés, du Rhinathiol sirop et du Thiopectol sirop. Les trois derniers médicaments "contiennent des principes actifs à action contradictoire", relève l'auteur de l'enquête Victoire N'Sondé. Quant aux 10 autres médicaments testés, ils ont été jugés "à ne pas privilégier".

> Toux grasse: aucun médicament

Le verdict est sans appel. Aucun médicament n'a une efficacité prouvée pour soigner la toux grasse, insiste le magazine. En effet, il ne faut pas chercher à la combattre car elle permet d'évacuer le mucus et participe à la guérison. Sur le banc d'essai, soit les médicaments testés ont une efficacité non prouvée soit ils sont carrément à proscrire à l'instar du Rhinathiol expectorant, du Vicks expectorant et du Medibronc. Ce dernier étant pire que les autres car "il se distingue par un rapport bénéfice/risque encore plus défavorable".

L'enquête attire également l'attention sur les allergènes comme le propylparaben, les colorants azoïques ou l'alcool, présents dans les antitussifs, comme le Théralène, l'Euphon, le Nodex...

Mais si vous êtes frileux à l'idée de soigner votre toux avec des médicaments, les bonbons au miel et une bonne hydratation restent encore un moyen sain et efficace d'apaiser le mal de gorge.

liste des médicaments antitussifs testés par 60 millions de consommateurs

Toux grasse EXOMUC FLUIMUCIL HUMEX MUCOMYST FLUIMUCIL DRILL ERGIX MUXOL SURBRONC SURBRONC RHINATHIOL VICKS MEDIBRONC Toux sèche ATUXANE CLARIX TUSSIDANE TUSSIDANE TUSSIPAX DRILL NODEX CLARIX EUPHON NÉO-CODION POLERY POLERY TUSSIPAX TOPLEXIL TOPLEXIL HÉLICIDINE DROSÉTUX STODAL DROSERA CLARIX THERALÈNE NÉO-CODION RHINATHIOL THIOPECTOL

Mélanie Godey