BFMTV

Thierry Le Paon (CGT) sur le chômage : « Je m'attends au pire »

Thierry Le Paon, nouveau leader de la CGT

Thierry Le Paon, nouveau leader de la CGT - -

Invité sur RMC et BFMTV ce jeudi matin, Thierry Le Paon, nouveau leader de la CGT a commenté le rejet de l’amnistie sociale demandée par les communistes. Il a également assuré qu'il porterait plainte contre Mittal après la fermeture de Florange. Il a enfin regretté les mauvais chiffres du chômage pour le mois de mars.

Sur RMC et BFMTV ce jeudi matin, Thierry Le Paon, nouvellement nommé à la tête de la CGT en remplacement de Bernard Thibault, revient évidemment sur la loi d’amnistie sociale adoptée par les Sénateurs mais que le gouvernement n’approuve pas dans sa forme actuelle. Le syndicaliste revient également sur la fermeture des hauts-fourneaux de Florange en Moselle et sur les chiffres du chômage pour le mois de mars attendus ce mardi à 18h.

Sur les gaz de schiste

8h55 - Thierry Le Paon : « Nous voulons un débat sur l'énergie. Les gaz de schistes, c'est une piste qu'il faut explorer. Pas d'obscurantisme ».

Sur l'amnistie sociale

8h53 - Thierry Le Paon : « Je suis pour l'amnistie. Pendant les années Sarkozy, la violence ne venait pas des salariés Je condamne toutes les violences. On parle de la violence syndicale, mais jamais quand c'est une violence qui vient des agriculteurs ».

Sur les syndicalistes qui se rapprochent du Front national

8h52 - Thierry Le Paon : « Marine le Pen n'est pas une solution à la crise. Ce serait pire que maintenant ».

Sur le défilé du 1er mai

8h50 - Thierry Le Paon : « Les syndicats vont défiler en ordre dispersé. Certains ont décidé de ne pas créer les conditions de notre rassemblement. C'est un drame, car l'unité syndicale est un élément déterminant ».

Sur la politique « libérale » qui serait menée par le gouvernement

8h49 - Thierry Le Paon : « Hollande est de plus en plus attentif à ce que dit le MEDEF. Je pense que la feuille de route du gouvernement est de plus en plus guidée par le patronat ».

8h49 - Thierry Le Paon : « Le 5 mai nous ne défileront pas aux côtés du Front de Gauche ».

Sur Peugeot et la fermeture du site d'Aulnay

8h46 - Thierry Le Paon : « C'est la direction qui veut fermer l'usine, ce n'est pas les syndicats. Nous nous battons pour le maintien d'une activité industrielle à Aulnay. Nous voulons travailler. La grève que nous menons vise à relancer la production de voitures en France. Au-delà d'Aulnay, ce sont 12 000 emplois qui vont disparaitre ».

Sur l'accord compétitivité emploi

8h44 - Thierry Le Paon : « Il n'y a rien sur l'emploi. Une partie des syndicats pensent qu'il faut abaisser le coût du travail, l'autre non. Une partie de la famille Peugeot s'enrichit sur le dos des salariés. Le rôle de l'actionnaire c'est aussi d'investir quand la situation est difficile »

8h42 - Thierry Le Paon : « Hollande ne conduit pas la même politique que Nicolas Sarkozy. Nous on a été victime de la politique de Sarkozy ».

Sur la fermeture de Florange

8h39- Thierry Le Paon : « Dans la lettre que nous allons envoyer à François Hollande, on va lui rappeler que s'il est élu c'est parce que les salariés ont décidé de changer, de tourner la page Nicolas Sarkozy pour avoir une politique plus sociale, une politique de gauche. En matière de politique industrielle, François Hollande nous a dit en juillet que l'emploi était sa priorité. Ces questions-là, ses engagements, on en est loin aujourd'hui. Dans 3 semaines la Commission Européenne sort un rapport. Elle est contre la fermeture de Florange. Nous, on étudie les possibilités de porter plainte contre Mittal ».

Sur le chômage

8h38 - Le Paon : « Le chômage, ce n'est pas inéluctable, ce n'est pas un phénomène naturel. Lutter contre le chômage, ça demande des choix politiques, ne pas laisser les grandes multinationales décider seules. Il faut un Etat stratège qui dit : "notre priorité c'est l'emploi" ».

8h37 - Thierry Le Paon : « Je m'attends au pire vis à vis des chiffres du chômage : progression chez les jeunes et chez les plus âgés. La précarité par exemple touche une femme qui travaille sur deux ».

Retrouvez la matinale de Bourdin & Co du 25 avril 2013

Tugdual de Dieuleveult avec Jean-Jacques Bourdin