BFMTV

"Soulagé", Alexandre Benalla considère avoir "dit toute la vérité" aux sénateurs

L'ancien chargé de mission de l'Elysée s'est confié à BFMTV après son audition.

Alexandre Benalla est "soulagé". L'ancien chargé de mission de l'Elysée a été auditionné par la commission d'enquête du Sénat pendant 2h30 ce mercredi matin. A BFMTV, il confie avoir "dit toute la vérité et apporté tous les éléments sur lesquels [il] étai[t] attendu". Désormais, il "attend avec impatience de répondre aux questions de la justice". 

Face aux sénateurs, le jeune homme de 27 ans est apparu tiré à quatre épingles, et a commencé par s'excuser auprès du président de la commission d'enquête, Philippe Bas, qu'il avait qualifié de "petit marquis" la semaine dernière.

Puis Alexandre Benalla a tenté de se disculper en se justifiant sur plusieurs points: sa fonction de chargé de mission vis-à-vis du président - "Je n'étais pas le garde du corps d'Emmanuel Macron et je ne l'ai jamais été", son port d'arme - pour sa "sécurité personnelle" et pas pour la sécurité du président, mais aussi son badge "H" d'accès à l'Assemblée nationale - "un caprice personnel pour continuer à aller à la salle de sport et la bibliothèque".

A. K. avec Jérémy Trottin