BFMTV

SONDAGE. Marion Maréchal-Le Pen distancée par Christian Estrosi

Marion Maréchal-Le Pen avait remporté le premier tour avec plus de 40% des voix.

Marion Maréchal-Le Pen avait remporté le premier tour avec plus de 40% des voix. - Boris Horvat - AFP

Selon un sondage Odoxa pour BFMTV et Le Parisien, la candidate FN arrivée en tête au premier tour perdrait l'élection dimanche prochain au profit du candidat Les Républicain auquel le PS a apporté son soutien.

Le "Front républicain" en passe de fonctionner en Provence-Alpes-Côte-d'Azur? D'après un nouveau sondage Odoxa pour BFMTV et Le Parisien, Christian Estrosi obtiendrait 52% des suffrages lors du second tour des élections régionales devançant alors son adversaire frontiste, Marion Maréchal-Le Pen, créditée de 48%.

Dimanche dernier, la représentante du Front national avait réalisé un score historique en recueillant 40,55% des voix, bien loin devant le candidat Les Républicain et ses 26,48%. Ce changement de donne, en seulement une semaine, s'explique par le retrait du candidat socialiste, arrivé troisième, et l'appel au vote pour Estrosi de Manuel Valls. Mais pas seulement.

Vote de rejet

D'après cette étude, 57% des partisans du Parti socialiste déclare leur intention de voter pour le candidat Les Républicain, et ce pour faire barrage au FN. Toutefois, 39% indiquent qu'ils s'abstiendront ou voteront blanc ou nul. Ils sont même 59% des électeurs de gauche hors PS à être dans ce cas. Mais Christian Estrosi bénéficie d'un soutien plus inattendu: celui des électeurs du premier tour de Debout la France dont 61% disent vouloir voter pour lui. 

Ce résultat hypothétique du second tour, prédisant la victoire des Républicains, pourrait également s'expliquer par un renforcement d'un vote de rejet. Ainsi, les voix pour Christian Estrosi seraient constituées à 56% de vote contre Marion Maréchal-Le Pen. La candidate du FN disposerait elle, à l'inverse, de 55% de vote d'adhésion.

Un rejet du Front national qui se ressent d'avantage chez les partisans de la gauche. 63% des électeurs socialistes, du Front de gauche et d'Europe-Ecologie-les-Verts expliquent voter, lors de ce second tour, plus contre Marion Maréchal-Le Pen que pour Christian Estrosi. 

Justine Chevalier