BFMTV

Les Français contre le travail dominical sans contrepartie

Le travail dominical est encore sujet à débat. Les Français refusent sans une augmentation de salaire.

Le travail dominical est encore sujet à débat. Les Français refusent sans une augmentation de salaire. - -

Selon un sondage BVA pour i-Télé, une majorité d'interrogés refuse de travailler le dimanche sans un doublement de salaire ou un repos compensateur.

La question du travail le dimanche continue de diviser. Alors que trois sondages montrent vendredi que l'opinion est favorable à l'ouverture dominicale des commerces, une majorité de Français (56%) refuse de travailler le dimanche, révèle un nouveau sondage BVA pour i-Télé diffusé samedi. Les personnes interrogées accepteraient (63%) cependant si on propose en contrepartie un doublement de salaire ou un repos compensateur.

A la question: "Vous personnellement seriez-vous d'accord pour travailler régulièrement le dimanche", 56% des sondés ont répondu "non", 43% "oui".

Des contreparties financières

En revanche, ils se montrent plus favorables si le travail dominical ouvrait "droit à des contreparties comme par exemple le doublement du salaire et du repos compensateur". Dans ce cas 63% des personnes interrogées acceptent de travailler régulièrement dimanche et 35% non.

Quand on leur demande s'ils sont d'une manière générale "favorables ou opposés à ce que les magasins qui le souhaitent puissent ouvrir le dimanche", 69% y sont favorables et 31% opposés.

|||

Le sondage a été réalisé par internet et téléphone les 3 et 4 octobre auprès d'un échantillon de 1.016 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

L. B. avec AFP