BFMTV

Sondage: Macron donné large vainqueur face à Le Pen au second tour

Selon un sondage Elabe pour BFMTV et L'Express publié ce lundi soir, le candidat d'"En marche!" battrait avec une marge importante la présidente du Front national lors du second tour de la présidentielle, le 7 mai prochain.

Au lendemain de la qualification d'Emmanuel Macron et Marine Le Pen pour le second tour de la présidentielle et à treize jours du retour des Français vers les urnes, l'institut Elabe a sondé les intentions de votes des Français pour BFMTV et L'Express. Le résultat esquisse une large victoire pour le fondateur d'"En marche!". Selon les réponses de ce panel d'électeurs, interrogé ce lundi, Emmanuel Macron remporterait son duel face à la patronne du Front national par 64% contre 36%. A l'heure qu'il est, 69% des sondés sont "tout à fait certains d'aller voter". 

Des reports de voix plus contrastés qu'il n'y paraît

Si l'on regarde l'enquête d'opinion dans le détail, on s'aperçoit que les deux tranches d'âges les plus favorables à l'ancien ministre de l'Economie et les plus défavorables à sa rivale sont les 18-24 ans (qui ont l'intention pour 64% d'entre eux de voter pour Emmanuel Macron, 21% pour Marine Le Pen et pour 15% de s'abstenir, voter blanc ou nul) et les personnes âgées de plus de 65 ans (respectivement 59% d'électeurs d'Emmanuel Macron, 19% d'électeurs de Marine Le Pen et 22% de non-alignés). Il n'y a qu'auprès des sondés dont l'âge est compris entre 35 et 49 ans que Marine Le Pen fait jeu égal avec son concurrent, les deux personnalités politiques s'attirant 43% des suffrages projetés. 

Les reports de voix au sein des bases des candidats éliminés au premier tour sont finalement assez contrastés. 49% des électeurs de François Fillon ont l'intention de rejoindre le camp d'Emmanuel Macron, 28% eux veulent faire le trajet inverse, tandis que 23% n'accorderont pas leur suffrage. Les sympathisants de Jean-Luc Mélenchon, pour l'heure, se répartiront comme suit: 53% en faveur d'Emmanuel Macron, 16% pour Marine Le Pen et 31% voteraient blanc, nul ou s'abstiendraient. 17% des sondés n'expriment ainsi aucun choix à cet instant. 

Emmanuel Macron mieux perçu

L'institut Elabe a aussi cherché à en savoir plus sur la perception que les Français ont des deux candidats encore en lice. Parmi les sept traits explorés, marine Le Pen ne devance Emmanuel Macron que dans une catégorie. Au moment de se prononcer sur celui ou cel voulant "vraiment changer les choses", la présidente du Front national est désignée par 47% du panel, contre 45% à son adversaire et 8% de sondés ne se prononçant pas.

Pour le reste c'est un carton plein pour l'ancien protégé de François Hollande. Pour 68% des personnes interrogées, Emmanuel Macron est le plus capable de former "une majorité à l'Assemblée" contre 23% qui estiment que Marine Le Pen saura mieux répondre à cette nécessité, et 9% n'exprimant pas d'opinion. Pour 59% du panel, c'est le fondateur d' "En marche!" qui a "le plus les qualités nécessaires pour être président", contre 32% qui avancent le nom de Marine Le Pen et 9% ne se prononçant pas. Selon 58% des sondés (contre respectivement 33 et 32% de partisans de la thèse inverse) c'est Emmanuel Macron qui a "le meilleur projet" et "est le plus honnête". Le score est similaire pour ce qui est de la proximité avec les idées et valeurs des Français: 56% se portent vers le nom d'Emmanuel Macron et 35% vers la candidate. Enfin, Emmanuel Macron est jugé le plus apte des deux personnages à "comprendre le mieux" mes électeurs par 51% des personnes interrogées, 39% se sentent davantage compris par Marine Le Pen et 10% sont sans opinion. 

R.V.