BFMTV

Sarkozy va-t-il sortir de son silence?

-

- - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

L’ancien président français est à Nice ce lundi, en compagnie de Bernadette Chirac. Il s’agit de sa première apparition publique depuis l’affaire Buisson.

Le message est clair: dans la tourmente après les révélations concernant les enregistrements réalisés par Patrick Buisson ou sa mise sur écoute par la justice, Nicolas Sarkozy ne veut pas apparaître déstabilisé. 

Hors de question donc, pour l’ancien président français, de changer son emploi du temps. Lundi, il s'est rendu comme prévu à Nice, en compagnie de Bernadette Chirac, où il effectue une visite de l’institut Georges Pompidou, un hôpital spécialement dédié au traitement de la maladie d’Alzheimer. Il s’agit d’ailleurs de sa dernière sortie publique avant les élections municipales, puisqu’il s’envolera en fin de semaine vers l’étranger.

La demande de référé examinée ce lundi

Dans le même temps, son avocat plaide devant le juge des référés, afin d’interdire la diffusion des enregistrements réalisés par Patrick Buisson et faire condamner ce dernier. Le couple Bruni-Sarkozy réclame 30.000 euros de dommages et intérêts à l'ex-conseiller présidentiel, destinés à la fondation de la chanteuse.

S’il est peu probable que Nicolas Sarkozy s’exprime sur les affaires en cours, une prise de parole n’est pas exclue, notamment pour rappeler le succès du plan Alzheimer qu’il a mis en place lors de son quinquennat. Pour le reste, le champion des militants UMP laisse pour l’instant s’exprimer ses proches, qui contre-attaquent en bloc pour dénoncer une "affaire politique". Et en profite pour envoyer une nouvelle "carte postale" dans l’optique d’un retour en politique qui, malgré tout, reste d’actualité.

La rédaction