BFMTV

Rugy évoque son "intolérance au crustacés" et assure que le champagne lui "donne mal à la tête"

François de Rugy est venu s'expliquer sur le plateau de BFMTV-RMC ce vendredi, après deux jours de révélations dans la presse. Il a notamment évoqué la question des dîners fastueux qu'il a donnés à l'Hôtel de Lassay lorsqu'il était président de l'Assemblée nationale.

Face à Jean-Jacques Bourdin ce vendredi matin sur BFMTV-RMC, le ministre de la Transition écologique, François de Rugy, a dû se démarquer du tableau, potentiellement dévastateur dans l'opinion, d'un grand personnage de la République se perdant, lorsqu'il était président de l'Assemblée nationale, dans des dîners dispendieux, se régalant de mets aussi raffinés que financés par le contribuable.

"Le homard, je n'aime pas ça, j'ai une intolérance aux crustacés"

Après avoir nié avoir invité des proches à se joindre à ces tables, François de Rugy a évoqué le contenu des assiettes lors de ces dîners, immortalisés par des photos dont il a compris qu'elles "choqu(aient)":

"Ça vous surprend qu’à l’Assemblée nationale, on puisse être amené à servir du homard? Moi je n’aime pas ça, je n’en mange pas. J’ai une intolérance aux crustacés, aux fruits de mer. Depuis, un agent de l’Assemblée nationale m’a dit: ‘On avait une liste de toutes vos intolérances alimentaires. La première ligne, c’était les crustacés, les fruits de mer. Et votre femme également’. Et on fait croire que c’est moi qui demande qu’on serve des homards !"

"Je déteste le caviar"

Visiblement peu désireux de passer pour un épicurien, il a aussi dit: "Je n’aime pas les huîtres, je ne prends pas de champagne! Le champagne, ça me donne mal à la tête. Je déteste le caviar!"

François de Rugy a encore déclaré: "Je ne suis ni connaisseur, ni amateur de grands crus. Je n’ai jamais acheté une bouteille de vin de plus de 30 euros de toute ma vie. Les vins de l’Assemblée nationale sont servis par son personnel qui choisit".

Robin Verner