BFMTV

Qui sont les 8 députés FN?

Parmi les huit candidats du Front national élus au second tour des législatives, cinq le sont dans des circonscriptions des Hauts-de-France.

Huit députés Front national ont décroché un siège au palais Bourbon: c'est quatre fois plus qu'en 2012, mais encore insuffisant pour former un groupe d'extrême droite à l'Assemblée nationale. Sans surprise, les huit candidats élus sur les 122 présents au second tour l'emportent dans les places fortes frontistes du sud-est et des Hauts-de-France. Qui sont ces députés du Front national?

Marine Le Pen, élue à Hénin-Beaumont

La présidente du Front national, battue au second tour de l'élection présidentielle, est élue pour la première fois députée dans la 11e circonscription du Pas-de-Calais. La fille de Jean-Marie Le Pen s'est imposée avec 58,6% des voix dans une circonscription où elle avait été battue d'un cheveu en 2012.

Marine Le Pen
Marine Le Pen © DENIS CHARLET / AFP

Louis Aliot, élu dans les Pyrénées-Orientales

Le vice-président du Front national, compagnon de Marine Le Pen, accède également pour la première fois au palais Bourbon. Louis Aliot, 47 ans, a recueilli 50,56% des voix face à la candidate du MoDem. Comme la présidente du FN, ce cadre du parti, par ailleurs avocat, avait été élu eurodéputé en 2014. Un mandat qu'il devra abandonner en raison du non-cumul.

Louis Aliot.
Louis Aliot. © PASCAL GUYOT / AFP

Gilbert Collard réélu dans le Gard

Ce sera sa seconde législature: l'avocat Gilbert Collard, 69 ans, l'a emporté sur le fil face à l'ancienne torera Marie Sara. Réélu avec 50,16% des voix, le secrétaire général du Rassemblement bleu Marine sera le seul des huit députés FN à avoir déjà siégé au palais Bourbon. Contre la ligne défendue par Florian Philippot, battu à Forbach, Gilbert Collard a estimé dans la foulée de sa victoire qu'il faudrait "réfléchir très sérieusement au fonctionnement du mouvement et à la manière dont on doit s’organiser".

Gilbert Collard, député du Gard et allié du FN, ici le 9 février 2016 à l'Assemblée nationale.
Gilbert Collard, député du Gard et allié du FN, ici le 9 février 2016 à l'Assemblée nationale. © JACQUES DEMARTHON / AFP

Ludovic Pajot, élu dans le Pas-de-Calais

En tête au premier tour avec plus de 30% des voix, Ludovic Pajot a été élu dimanche dans la 10e circonscription du Pas-de-Calais. Le parti semble avoir rapidement placé sa confiance en lui puisqu’il était déjà suppléant aux dernières législatives. Il est par ailleurs conseiller municipal à Béthunes et conseiller régional. Ludovic Pajot sera le plus jeune député de la mandature, puisqu’il n’a que 23 ans (un de plus que Marion Maréchal-Le Pen lors de son élection en 2012).

Ludovic Pajot.
Ludovic Pajot. © Capture BFMTV.

Sébastien Chenu, élu dans le Nord

Il est élu dans la 19e circonscription du Nord avec 55,35% des voix: Sébastien Chenu, 44 ans, conseiller régional des Hauts-de-France, est passé en 2014 au FN après un détour par l’UMP, où il a cofondé le mouvement LGBT du parti, Gay Lib. Ancien chef de cabinet adjoint de Christine Lagarde au Commerce extérieur pendant deux ans, il a travaillé au Service d’information du gouvernement (SIG) pendant quatre années.

Sébastien Chenu
Sébastien Chenu © DOMINIQUE FAGET / AFP

Bruno Bilde, élu dans le Pas-de-Calais

Arrivé en tête dimanche dernier avec 35,53% des suffrages, Bruno Bilde a battu la candidate LREM Coralie Rembert avec 55,07% des voix dans la 12ème circonscription du Pas-de-Calais. Ancien mégrétiste, il est le fils de la députée européenne Dominique Bilde, candidate battue en Meurthe-et-Moselle. Il a été assistant parlementaire de Sophie Montel au Parlement européen. Proche de Steeve Briois, ce trentenaire a également dirigé le cabinet de Marine Le Pen.

Bruno Bilde.
Bruno Bilde. © PHILIPPE HUGUEN / AFP

José Evrard, élu dans le Pas-de-Calais

Arrivé en tête au premier tour avec près de 15 points d’avance, le frontiste José Evrard, 71 ans, conseiller départemental et ancien communiste (il était secrétaire fédéral du PCF et explique les raisons de son changement de bord dans la vidéo ci-dessus), a battu son adversaire du MoDem avec 52,94% des voix dans la troisième circonscription du Pas-de-Calais.

José Evrard
José Evrard © PHILIPPE HUGUEN / AFP

Emmanuelle Ménard, élue dans l'Hérault

Elle n’est pas membre du Front national, mais celui-ci l’a soutenue durant la campagne: Emmanuelle Ménard, épouse du maire de Béziers (et ex-patron de Reporters sans frontières) Robert Ménard, sera la députée de la 6e circonscription de l’Hérault. Elle est élue avec 53,49% des voix. Juriste de formation, Emmanuelle Ménard est désormais la directrice du site d’opinion droitier Boulevard Voltaire et enseignante en journalisme à Montpellier.

Emanuelle Ménard
Emanuelle Ménard © SYLVAIN THOMAS / AFP
Louis Nadau