BFMTV

Propos homophobes de Marcel Campion: Bruno Julliard va porter plainte

Bruno Julliard, ex-premier adjoint à la mairie de Paris

Bruno Julliard, ex-premier adjoint à la mairie de Paris - Joël Saget - AFP

Bruno Julliard va porter plainte contre Marcel Campion lundi après que le "roi des forains" a qualifié les homosexuels et notamment l'ancien premier adjoint à la mairie de Paris de "pervers".

Après les propos de Marcel Campion sur les homosexuels et notamment à l’encontre de l’ex-premier adjoint de la maire de Paris Bruno Julliard, ce dernier a annoncé son souhait de porter plainte contre le "roi des forains", candidat à la mairie de Paris.

"Certaines injures, par celui qui les prononce, deviennent des décorations... Mais l’homophobie doit être combattue sans relâche, parce qu’elle opprime, stigmatise et tue chaque jour. Ces propos abjects ainsi que leur auteur seront poursuivis en justice", avait-il assuré dans un premier temps sur Twitter.

"Toute la ville maintenant est gouvernée par des homos"

Bruno Julliard a confirmé au Parisien son intention de porter plainte dimanche: "Ce genre d’injure est presque un hommage, venant de Marcel Campion. Mais il est important de combattre l’homophobie sans relâche. Je ne peux pas laisser passer le fait qu’il ait tenu ses propos lors d’une réunion publique. C’est pourquoi je vais porter plainte ce lundi", a-t-il assuré au quotidien.

Lors d’une réunion publique, Marcel Campion, candidat à la mairie de Paris avait assuré que la communauté homosexuelle gouvernait la ville: "Comme Bruno Julliard était un peu de la jaquette, il a rencontré Delanoë, ils ont fait leur folie ensemble et paf, il est premier adjoint. Et avec Anne Hidalgo, il est super parce qu’en même temps il lui a amené tous les homos de la terre. C’est-à-dire que toute la ville maintenant est gouvernée par des homos".

Relations tendues

"Moi, j’ai rien contre les homos, d’habitude, je dis les 'pédés', mais on m’a dit hier qu’il fallait plus que je dise ça. Donc je ne dis plus les pédés, je dis les homos. J’ai rien contre eux, sauf qu’ils sont un peu pervers", avait-il ajouté.

Les relations entre Marcel Campion et la mairie de Paris sont tendues depuis la menace de démantèlement de la grande roue de la place de la Concorde, finalement annulée par le tribunal administratif. Peu après la démission de Bruno Julliard de son poste d’adjoint au maire, le roi des forains avait salué son départ par un "bon débarras".

Guillaume Dussourt