Privatisation d'ADP: pourquoi le référendum d'initiative partagée n'ira sans doute nulle part

Boris Vallaud
 

Comme le montre bien l'article 11 de la Constitution, la réunion de plus de 4,7 millions de signatures pour valider la procédure n'est pas le pallier le plus compliqué à franchir. Loin de là.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire