BFMTV

Primaire à gauche: Bartolone veut voir Hollande et Valls s'affronter

-

- - Claude Bartolone, le Président de l'Assemblée nationalePatrick KOVARIK / AFP

Le président de l'Assemblée nationale veut voir le président de la République et le Premier ministre participer tous deux à la primaire de la gauche en janvier prochain.

Lors d'une déclaration à la presse, le président de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone, a appelé François Hollande et son Premier ministre, Manuel Valls, à être tous deux candidats à la primaire de la gauche. Ce scrutin se tiendra à la fin du mois de janvier. 

Alors que le doute entoure l'opportunité d'une participation du président de la République, comte tenu de son impopularité record, Manuel Valls a plusieurs fois fait allusion à ses envies présidentielles personnelles. 

"Que l'on puisse les voir se rassembler au second tour"

Les deux têtes de l'exécutif doivent-elles participer en même temps à la primaire, lui a-t-il été demandé? "Je préférerais qu'ils participent tous les deux à la primaire, plutôt que l'un puisse se dire: 'Voilà je suis éliminé sur le tapis vert, donc je m'éloigne de la campagne, je m'éloigne des socialistes, je m'éloigne de l'action gouvernementale'.

"S'ils se sentent et l'un et l'autre porteurs d'un projet pour la France, s'ils sentent qu'ils ont des choses à dire aux Français, autant qu'ils aillent à la primaire, et que l'on puisse les voir se rassembler au second tour de cette primaire", a répondu Claude Bartolone.

Martine Aubry avait auparavant affirmé ne pas savoir pour qui elle voterait à la primaire, prévue les 22 et 29 janvier. "Chacun me connaît, j'ai toujours pris des positions en fonction de mes convictions. Aujourd'hui, je ne sais rien, j'attends les programmes, les projets. Pour certains, je sais que je ne pourrai jamais être avec eux: M. Macron par exemple, lui, c'est le seul que je citerai aujourd'hui car il n'est pas à gauche. (...) Aujourd'hui, je ne sais pas pour qui je voterai".

R.V. avec AFP