BFMTV

Présidence des Républicains: la juppéiste Calmels se rallie à Wauquiez

Virginie Calmels

Virginie Calmels - NICOLAS TUCAT / AFP

INFO BFMTV - La première adjointe au maire de Bordeaux doit officialiser son soutien à Laurent Wauquiez ce dimanche pour la présidence du parti.

La "dame de fer" des Républicains, fidèle juppéiste, doit rallier Laurent Wauquiez ce dimanche, lors de sa traditionnelle ascension du Mont Mezenc. L'ancienne patronne d'Endemol pourrait être nommée vice-présidente du parti. L'entourage de Laurent Wauquiez assure du moins à BFMTV que Virginie Calmels occupera "un poste éminent" chez Les Républicains. Cette prise de position devrait être confirmée dans une interview au Journal du Dimanche

Laurent Wauquiez 'a le leadership, l'énergie, le courage", déclare-t-elle dans le JDD. "Alain Juppé m'a dit n'avoir aucune objection sur ma décision. Il a lui-même exposé ses lignes rouges pour rester au sein de LR et elles ne sont pas franchies par Laurent Wauquiez", a-t-elle estimé, ajoutant qu'elle n'aurait pas pris cette décision sans l'approbation de l'ancien Premier ministre.

Garanties politiques

"Je le rejoins (Laurent Wauquiez) en restant ce que je suis. Je suis juppéiste. Je suis libérale. Et je l'assume", a justifié Mme Calmels. "Nos sensibilités diffèrent mais notre socle économique, régalien et éducatif est semblable. Avec lui, nous allons rassembler autour des axes forts : l'humanité, la liberté et la sécurité", a-t-elle ajouté.

"J'ai mes convictions et certaines sont différentes", a assuré l'élue LR, confiant selon le JDD avoir reçu des garanties sur le positionnement de M. Wauquiez vis-à-vis du FN : "il n'a cessé d'affirmer qu'il n'est pas question d'alliance avec le Front National, c'était essentiel pour moi", a-t-elle avancé.

Virginie Calmels s'était déjà éloignée d'Alain Juppé pendant la campagne présidentielle, soutenant activement François Fillon, avant de se mettre en retrait pendant l'affaire Penelope.

L.N. avec Agathe Lambret