BFMTV

Pollution: Hidalgo et Huchon redemandent la circulation alternée

Le maire de Paris, Anne Hidalgo et le président de la région Ile-de-France, Jean-Paul Huchon.

Le maire de Paris, Anne Hidalgo et le président de la région Ile-de-France, Jean-Paul Huchon. - Patrick Kovaric - AFP

Le maire de Paris, Anne Hidalgo (PS), et le président de la région Ile-de-France, Jean-Paul Huchon (PS), ont redemandé vendredi à l'Etat, comme ils l'avaient déjà fait jeudi, la mise en place de la circulation alternée dans l'agglomération en raison de la prolongation samedi du pic de pollution à l'ozone qui y sévit depuis quatre jours.

Rappelant que l'épisode actuel de canicule risque d'aggraver la situation, les deux responsables franciliens redemandent dans leur communiqué la mise en place de la circulation alternée, le contournement de l'Ile-de-France par les poids lourds en transit et la réduction des vitesses de circulation sur les autoroutes et voies rapides. Ils demandent aussi "que l'arrêté inter-préfectoral - qui fait l'objet d'un travail de réécriture engagé par l'Etat, pour rendre plus rapide et plus efficace la mise en oeuvre des mesures en cas de pic - intègre dans sa nouvelle version la notion de persistance d'un épisode de pollution pour l'ozone, et non plus uniquement pour les (particules) PM10".

Dans un communiqué, la préfecture de police de Paris avait constaté que "le seuil de pollution atmosphérique à l'ozone, qui déclenche la procédure d'information et de recommandation du public est susceptible d'être atteint samedi" selon les données d'Airparif. La Ville de Paris maintiendra pour sa part samedi, pour le cinquième jour consécutif, la gratuité du stationnement résidentiel. Une heure de gratuité d'Autolib sera par ailleurs offerte aux abonnés un jour, et un abonnement journée à Vélib sera offert aux cyclistes.

la rédaction avec AFP