BFMTV

PMA: Marlène Schiappa fait "confiance" aux parlementaires pour voter la mesure

La secrétaire d'Etat rappelle en revanche son opposition à la GPA.

La secrétaire d'Etat rappelle en revanche son opposition à la GPA. - BFMTV

Pour Marlène Schiappa, l'exécutif fera tout pour concrétiser l'ouverture à la procréation médicalement assistée à toutes les femmes.

"J'ai confiance dans les parlementaires pour qu'ils votent l'ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) à toutes les femmes", a assuré ce jeudi Marlène Schiappa, secrétaire d'Etat à l'Egalité entre les femmes et les hommes, au micro de BFMTV. Elle met un point d'honneur à endiguer "cette discrimination qui veut qu'aujourd'hui la PMA existe déjà mais n'est pour l'instant ouverte qu'aux femmes mariées avec des hommes".

La secrétaire d'Etat se dit confiante quant à la concrétisation de cette mesure: "Le président Macron est réputé pour tenir ses engagements. La PMA était un engagement de campagne donc, au même titre que les autres, il sera tenu".

Marlène Schiappa, "fermement opposée à la GPA"

Mardi, le comité consultatif national d'éthique a rendu un avis favorable à l'extension de la PMA à toutes les femmes. Une position très attendue dans la mesure où elle doit nourrir les discussions parlementaires sur la prochaine révision de la loi de bioéthique. Le gouvernement a prévu de présenter avant la fin de l'année un projet de loi qui sera débattu par le Parlement début 2019.

Outre la PMA, la Gestation pour autrui (GPA) a elle aussi été abordée mais le comité a rendu un avis défavorable. Un point sur lequel Marlène Schiappa est en accord. Elle maintient y être "fermement opposées. C'est la porte ouverte à la marchandisation du corps des femmes. Nous devons protéger le droit des femmes à disposer de leur corps et de leur intégrité physique". 

A.L.