BFMTV

Cambadelis à la tête du PS: "Je vais dire aux socialistes qu'il faut se bouger"

Le nouveau premier secrétaire du PS Jean-Christophe Cambadélis

Le nouveau premier secrétaire du PS Jean-Christophe Cambadélis - -

Jean-Christophe Cambadélis, ancien lieutenant de Dominique Strauss-Kahn, avait déjà tenté d'occuper ce poste de premier secrétaire en 2012 lors du changement de direction du PS.

Le suspense n'a pas été haletant. Sans surprise, Jean-Christophe Cambadélis a été élu premier secrétaire du Parti socialiste avec 67% des voix en remplaçant d'Harlem Désir, lors du Conseil national de mardi. La candidature de Sylvain Mathieu, porté par l'aile gauche du PS et notamment le courant "Maintenant la gauche" n'a pas suffi à faire pencher la balance. Mais, il a toutefois obtenu un peu plus de 30% des suffrages.

Jean-Christope Cambadélis s'est entouré d'une équipe "resserrée" de 30 personnes, paritaire, renouvelée, qui fait place à la diversité et à laquelle s'ajoutent quatre porte-parole, Olivier Faure, Carlos Da Silva, Corinne Narassiguin et Rafika Rezguy. Au total, 15 hommes et 15 femmes, outre les porte-parole, composent le nouveau secrétariat national.

"Ce que je vais dire aux socialistes, c'est qu'il faut se bouger", a déclaré Jean-Christophe Cambadélis à la presse. Plus tôt, devant ses collègues , le député de Paris avait présenté les "3R" de sa "feuille de route": "reformuler notre socialisme, rénover notre organisation et rassembler la gauche". "Nous travaillerons main dans la main avec Manuel Valls [...] à la réussite du quinquennat de François Hollande", a-t-il également assuré.

Samia Ghali dans l'équipe

Dans cette nouvelle équipe "resserrée" de "combat", à l'instar du gouvernement, Samia Ghali, défaite à Marseille lors de la primaire et très critique envers les instances nationales du PS, doit devenir secrétaire nationale au Logement et à la Politique de la ville, selon les informations de BFMTV.

Et s'il ne refusera pas le débat, le nouveau patron a prévenu: "Un débat sur la ligne? Très bien! Mais dans un débat maîtrisé et dans l’ordre [...] Nous reformulerons notre projet socialiste par des Etats généraux des socialistes". Cette proposition était notamment portée par la sénatrice Marie-Noëlle Lienemann et par la gauche du parti.

Jean-Christophe Cambadélis, ancien lieutenant de Dominique Strauss-Kahn, avant de se rapprocher de Martine Aubry, avait déjà tenté d'occuper ce poste de premier secrétaire en 2012.

Samuel Auffray