BFMTV

Municipales à Paris: David Belliard maintient son appel à une coalition climat et tend la main à Cédric Villani

BFMTV

"Je tends la main à l'Insoumise Danielle Simonnet jusqu'à Cédric Villani, sous un certain nombre de conditions. Est-ce cela inclut le parti socialiste et la maire sortante? Tout à fait", a expliqué David Belliard.

Invité sur le plateau de BFM Paris ce jeudi soir à l'occasion de l'émission Capitale 2020, David Belliard, candidat écologiste aux municipales à Paris, a défini les contours de sa "coalition climat".

Le candidat écologiste a réitéré son souhait d'une coalition la plus large possible. "Je tends la main à l'Insoumise Danielle Simonnet jusqu'à Cédric Villani, sous un certain nombre de conditions. Est-ce cela inclut le parti socialiste et la maire sortante? Tout à fait", a expliqué David Belliard sur notre antenne. 

"Pour faire de cette ville une ville verte et solidaire, il faut qu'on soit au clair politiquement. Il reste un mois et demi de campagne pour discuter, débattre et voir quelles sont les convergences", a-t-il poursuivi.

"Il y a aura un bulletin coalition climat au premier tour"

Des accords ont déjà été décidés avec plusieurs groupes, notamment "Europe-Ecologie les Verts, urgence écologiste, l'alliance écologique indépendante, le parti animaliste ou encore À nous la démocratie", liste le candidat écologiste. 

"La coalition climat est déjà là. Il y aura donc un bulletin coalition climat, sous le nom de David Belliard au premier tour", assure David Belliard.

Une main tendue à Cédric Villani

Il espère cependant qu'à l'horizon du second tour, d'autres candidats se rallieront à sa cause. Il a, à plusieurs reprises, tendu la main à au candidat dissident de LaREM, Cédric Villani, lui demandant d'acter une "rupture" avec le parti présidentiel. Alors que ce dernier a été officiellement exclu de LaREM ce mercredi, cette condition semble à présent remplie. 

"La coalition climat, les Parisiens en ont besoin, (…) et ce sont les partis qui l’empêchent, qui la freinent. Aujourd’hui les partis, ce n’est pas la solution, c’est bien le problème", a réagi de son côté Cédric Villani, invité ce jeudi soir sur le plateau de BFMTV. "Est-ce que vous avez déjà vu un parti, un mouvement politique travailler avec La France insoumise? Je ne crois pas. (…) Ce ne sera jamais mon cas."

Anne Hidalgo, de son côté, semble peu encline à intégrer cette coalition climat. Il en va de même pour Danielle Simonnet qui a lancé, ce mardi, un appel à tous les militants EELV qui ne sont pas d'accord avec David Belliard. 

Cyrielle Cabot