BFMTV

Rapprochement MoDem-UDI: Bayrou écrit à ses sympathisants

François Bayrou a écrit à ses militants du MoDem pour les rassurer, alors qu'une alliance avec l'UDI semble se concrétiser.

François Bayrou a écrit à ses militants du MoDem pour les rassurer, alors qu'une alliance avec l'UDI semble se concrétiser. - -

Alors qu’un rapprochement MoDem-UDI semble de plus en plus concret, certains militants et élus locaux s’interrogent. Le président, François Bayrou, a tenté de les rassurer dans une lettre envoyée mardi soir.

Où va le centre? A l’heure d’un rapprochement entre l’UDI et le Modem, les sympathisants et les élus locaux s’interrogent. L’alliance qui semble se profiler entre le parti de Jean-Louis Borloo et celui de François Bayrou n’est-elle que purement électorale, à quelques mois des élections municipales et des européennes?

Non, répond François Bayrou. Et pour rassurer ses troupes, le président du MoDem a écrit aux sympathisants une lettre envoyée mardi soir. "Pour moi, il s’agit d’une démarche de fond, sur le long terme, non pas seulement pour les mois qui viennent, pas seulement pour une élection, mais pour une génération", écrit François Bayrou. "Si on se présente ensemble, il faut avoir ensemble un projet de long terme."

Pour justifier sa démarche, le président du MoDem s'appuie sur la politique du gouvernement, qui selon lui "n'est pas au rendez-vous", a-t-il expliqué mardi soir sur BFMTV. "Il y a des millions de Français qui ont voté François Hollande, qui n'étaient pas de gauche, parce qu'ils avaient le sentiment d'une stagnation du pays (...) de quelque chose de trop clivant. Ils attendaient que la gauche fasse ce que des années et des années de décisions avaient éludé (...) et le pouvoir exécutif, de ce point de vue là n'est pas au rendez-vous", a-t-il expliqué.

Un congrès du MoDem d'ici à la fin 2013

Mais du côté du MoDem, la pilule risque de mal passer. Le parti créé par François Bayrou, est allié au PS dans certaines grandes villes, comme Lyon ou Montpellier. Dans celles-ci, les élus centristes, proches de la majorité, souhaitent renouveler leur alliance avec le PS et n'envisagent pas de rapprochement local avec l'UDI.

A l'UDI aussi, certains observent avec méfiance une potentielle alliance avec le parti de l'ancien ministre de l'Education. Parmi eux, Yannick Favennec, député de la Mayenne, se dit "extrêmement opposé" à un rapprochement MoDem-UDI. "Je ne suis pas venu à l'UDI pour me retrouver avec François Bayrou!", s'exclame-t-il. "On risque de se mettre à dos une partie de notre électorat", explique cet ex-UMP, craignant que le message ne soit "brouillé" alors que le parti est "neuf".

Les discussions pourraient donc être animées. François Bayrou, dans sa lettre, promet d’y associer les instances de son parti. Et annonce la tenue d’un congrès du MoDem d’ici à la fin de l’année.

D'ici là, le sujet sera discuté au sein des universités d'été des deux partis. Deux évènements séparés: l’UDI se réunit le week-end du 14-15 septembre, et le Modem les 29 et 30 septembre.

Ariane Kujawski