BFMTV

Mélenchon tacle Macron sur son anniversaire à Chambord

Jean-Luc Mélenchon à l'Assemblée nationale le 4 juillet 2017

Jean-Luc Mélenchon à l'Assemblée nationale le 4 juillet 2017 - Martin BUREAU / AFP

Le chef de l'État a fêté ce samedi ses 40 ans à Chambord, dans la Loire. Mais la présence du président dans cet ancien domaine royal a provoqué quelques critiques, notamment de la part de Jean-Luc Mélenchon.

Emmanuel Macron, qui aura 40 ans jeudi prochain, a fêté un peu en avance son anniversaire dans un salon du château de Chambord, un des joyaux architecturaux de la Loire. Le château de Chambord loue sa cour, ses terrasses ou certaines de ses salles, d'une capacité pouvant aller de 60 à 400 personnes assises. 

Les services de la présidence française ont simplement confirmé que "le président et son épouse (Brigitte Macron) passent le week-end à titre privé dans le Loir-et-Cher, à proximité du château" de Chambord, "sur les deniers personnels du président de la République".

"Je trouve ça ridicule"

Selon plusieurs médias, Emmanuel Macron réside à la Maison des réfractaires, ancienne maison forestière située "au cœur du domaine royal, à quelques mètres du château", selon son site internet. Cette demeure abrite dorénavant plusieurs gîtes 4 étoiles que l'on peut louer au prix de 800 à 1.000 euros pour un week-end. Vendredi soir, Emmanuel Macron, son épouse et une quinzaine de proches ont dîné à la crêperie du Cerf, à Chambord, selon le restaurateur. Samedi matin, le chef de l'État a fait un footing dans le domaine de Chambord, avant de se rendre à Saint-Aignan, à environ une heure de route de là.

Mais le choix du président a agacé Jean-Luc Mélenchon. "Pourquoi est-ce qu'il s'en va célébrer son anniversaire à Chambord? Quelle drôle d'idée! Je suis tellement républicain que tout ce qui touche aux symboles royalistes m'exaspère, je trouve ça ridicule" a-t-il commenté vendredi en marge d'un déplacement à Barcelone, selon Le Figaro.

"Je lui souhaite bon anniversaire, je suis content qu'il soit allé à Chambord parce que ça donne de lui une image monarchique qui me semble correspondre à l'idée qu'il se fait de lui-même", a-t-il encore ajouté dimanche sur le plateau du "Grand rendez-vous" CNews-Europe1-Les Echos.

"On ne va pas aller lui chercher pouilles"

"Dans la monarchie présidentielle, tout est spectaculaire, le 'corps du roi' comme on dit est quasi sacré", a-t-il analysé estimant que sous la Ve République un président ne "fait pas ce qu'il veut" concernant sa vie privée.

"Mais honnêtement, on ne va pas aller lui chercher pouilles, c'est la Constitution qu'il faut changer", a poursuivi le leader de la France insoumise, rappelant qu'il souhaitait le passage à une VIe République. 

Par ailleurs questionné sur la remontée d'Emmanuel Macron dans les sondages, Jean-Luc Mélenchon, a jugé que le président de la République représentait "cette catégorie sociale triomphante aujourd'hui qu'est la classe moyenne supérieure, qui ne vit pas dans la précarité, sinon celle de ses cours de Bourse, de ses actions".

"Ces gens-là se croient tout permis, ils ont oublié qu'il y a un peuple de 65 millions de personnes qui n'en peut plus, dont les hôpitaux sont mal en point, dont les écoles sont mal en point, dont tout ce qui fait le bonheur de la vie quotidienne est mal en point", a-t-il insisté.

Le château de Chambord est inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco et reçoit près d'un million de visiteurs par an. Il a été construit il y a près de cinq siècles sur un caprice du roi François Ier (1494-1547).

M.P avec AFP