Marlène Schiappa en conférence de presse le 6 mars 2019.
 

La secrétaire d'État a défendu Yann Moix, qui avait été vivement critiqué en janvier dernier pour avoir dit qu'il serait "incapable d'aimer une femme de plus de 50 ans". Pour Marlène Schiappa, "Yann Moix a le droit d’être attiré sexuellement par qui il a envie". 

Votre opinion

Postez un commentaire