BFMTV

Macron répond à Hollande et rejette les accusations de "duplicité"

Emmanuel Macron sur BFMTV.

Emmanuel Macron sur BFMTV. - BFMTV

Lors de son entretien à BFMTV et RMC, Emmanuel Macron a aussi répondu à François Hollande, critique à son égard.

"Il a sa part de vérité". Ce sont les mots du chef de l'Etat à l'égard de François Hollande, quand il est interrogé sur les critiques de ce dernier. Dans un récent livre, l'ancien locataire de l'Elysée l'accuse de "duplicité". 

"J'ai du respect pour François Hollande", poursuit Emmanuel Macron, dans un entretien à BFMTV et RMC. "Il a été le président de la République française, j'ai été son conseiller puis son ministre...".

Pour se défendre de tout double discours, ou trahison, Emmanuel Macron évoque ses désaccords connus avec François Hollande. "Quand je suis devenu conseiller de François Hollande, il y a des mesures avec lesquelles je n'étais pas d'accord, les 75% par exemple, ça s'est dit, ça s'est su... et d'ailleurs ça n'a pas marché", rappelle-t-il. 

Une pique lancée à son prédécesseur

Puis il en profite pour glisser un tacle à son prédécesseur. "Comme quoi, quand on dit 'vous allez voir ce que vous allez voir, les injustices je vais les corriger'... il faut les corriger à la racine, pas aux symptômes". 

Puis Emmanuel Macron poursuit en expliquant que, "moi mes ministres je ne les prends pas pour des obligés". Un clin d'oeil à une petite phrase de pré-campagne présidentielle, où, laissant planer le doute sur ses intentions, il avait assuré ne pas être "l'obligé" de François Hollande.

I.V.