BFMTV

Paris : Copé annonce des "primaires ouvertes" pour les municipales

-

- - -

Lors d'un entretien à "L'Express", le président de l'UMP annonce que ces primaires auront lieu rapidement pour désigner le candidat aux municipales à Paris.

Le président de l'UMP, Jean-François Copé, annonce dans un entretien à L'Express mercredi qu'"il y aura" des "primaires ouvertes" aux sympathisants du parti pour désigner son candidat aux municipales de mars 2014 à Paris.

>> LIRE AUSSI : UMP : Fillon candidat à la présidence si...

"Il y aura (...) des primaires ouvertes, comme François Fillon lui-même l'a souhaité. Je suis partisan qu'elles aient lieu très rapidement, d'ici avril ou mai", déclare Jean-François Copé.

Cette décision devra être entérinée par le bureau politique, souligne une source à l'UMP, mais "maintenant tout le monde est d'accord". Comme on demande à Jean-François Copé si Nathalie Kosciusko-Morizet ferait une bonne candidate, il répond : "ce n'est pas à moi d'en décider".

Régler 80-90% des investitures d'ici juin

"Mon amie Rachida Dati a déjà fait savoir qu'elle serait candidate, comme d'autres sûrement le feront", ajoute-t-il, alors que François Fillon, qui a abandonné sa circonscription dans la Sarthe pour être élu député de Paris en juin 2012, laisse toujours planer le doute sur son éventuelle candidature.

Vendredi, de nombreux élus UMP parisiens, tous "copéistes" sauf le président du groupe UMP au Conseil de Paris, Jean-François Legaret, avaient appelé à l'organisation rapide d'une primaire "ouverte" pour désigner le candidat de la droite et du centre-droit à Paris.

Pour Jean-François Copé, il faut que l'UMP ait réglé "80-90% des investitures d'ici le 30 juin" en vue des municipales de mars 2014.

"Nos candidates et candidats têtes de liste ont besoin de pouvoir se mettre très vite au travail. J'ai l'intuition qu'avec une famille politique unie, nous pouvons créer les conditions d'une grande vague bleue aux élections municipales de 2014", ajoute-t-il.

L. B. avec AFP