BFMTV

Fillon promet des mesures pour répondre à la "détresse" des agriculteurs

François Fillon

François Fillon - Sébastien Bozon - AFP

Malgré l'ouverture d'une information judiciaire sur les soupçons d'emplois fictifs de son épouse et ses enfants, François Fillon tente de poursuivre sa campagne. Le jour de l'ouverture au public du salon de l'agriculture, il propose des mesures pour les agriculteurs.

François Fillon poursuit sa campagne, tant bien que mal. Alors que le parquet a ouvert vendredi une information judiciaire sur les emplois soupçonnés fictifs de son épouse et ses enfants, le candidat Les Républicains à la présidentielle a publié samedi matin sur Facebook une nouvelle vidéo, dans laquelle il s'adresse aux agriculteurs.

Il leur promet des "mesures immédiates" s'il est élu, afin de répondre à leur "détresse". Un message de circonstance, le premier jour de l'ouverture au public du Salon de l'agriculture. 

Fillon réclame de "l'éthique sur l'étiquette"

"La situation de détresse des agriculteurs français est pour moi un vrai crève-coeur", explique François Fillon. "Je prendrai des mesures immédiates pour que les agriculteurs puissent enfin vivre décemment de leur travail", promet le candidat, évoquant en particulier une "baisse des charges" pour les agriculteurs.

Il promet également une "simplification" du droit des entreprises et "l'abrogation par ordonnance de toutes les normes ajoutées aux textes européens". "Face à la multiplication des risques, la protection des agriculteurs n'a jamais été aussi faible: je propose la création d'un compte épargne aléa climatique", poursuit François Fillon.

Il souhaite en outre que la France "devienne leader dans ce qu'on appelle l'agriculture connectée". Enfin, François Fillon explique vouloir de "l'éthique sur l'étiquette", avec l'inscription sur les étiquettes du prix d'achat au producteur agricole.

A.K. avec AFP